Sans gluten

Sans gluten : À bas les idées reçues

Publié le 7 juin 2016
Un goûter 100 % bio, sans gluten ni lactose... mais très gourmand !
Un goûter 100 % bio, sans gluten ni lactose... mais très gourmand !
© My Free Kitchen

Entre les copines en pleine croisade anti-gluten et le fiancé vouant un culte aux croissants, qui faut-il suivre ? Audrey Etner, coauteur du livre "Je mange sans gluten", nous aide à faire le tri sur l'étagère !

Si je dévalise le tiroir de biscuits sans gluten, mon bikini va-t-il autant m’en vouloir qu’après avoir englouti leurs cousins avec gluten ?
Tout dépend de ce que contient le tiroir en question ! Le sans-gluten est souvent associé au "manger sain" car cela implique d’arrêter la consommation de produits industriels transformés, puisque la grande majorité contient du gluten.

Mais désormais tous les industriels, ayant senti le bon filon, s’engouffrent dans la brèche du sans-gluten sans se préoccuper de notre équilibre nutritionnel. Et qu’y a-t-il de moins cher pour remplacer le blé ? Le maïs par exemple, cultivé de façon aussi intensive que le blé ! Et qui dit maïs (ou riz), dit indice glycémique haut, et donc hausse rapide du taux de sucre dans le sang. Résultat : le bikini est autant affecté qu’avec le blé. Le plus simple et le meilleur reste encore un bon gâteau maison avec des ingrédients soigneusement sélectionnés !

Faut-il activer le GPS de son Smartphone pour trouver de quoi faire un repas sans gluten en 2015 (dans Paris et ailleurs) ? 
Pour réaliser un repas sans gluten à la maison, il suffit de se rendre dans le magasin bio le plus proche qui ne manquera pas de proposer une sélection de produits sans gluten, assortis de légumes et fruits bio à ajouter dans nos assiettes.

Bien sûr, manger sans gluten n’implique pas de se priver de sorties au restaurant. Nombreux sont ceux qui font désormais des efforts pour simplifier la vie des intolérants. Dans notre livre, nous vous donnons, avec Marion, toutes nos bonnes adresses de restos où bien manger gluten-free à travers la France, et aussi des astuces pour se débrouiller partout ailleurs que chez soi! 

Est-ce possible de se réveiller un matin intolérante ou allergique au gluten ?
Comme le dit Marion Kaplan, "le gluten, ce n’est pas parce qu’on le digère qu’on le tolère" ! Selon l’état de notre flore intestinale et notre patrimoine génétique, on peut être prédisposée à une sensibilité plus ou moins grande au gluten. Et dans ce cas, s’y exposer quotidiennement - comme la plupart d’entre nous - c’est risquer la perméabilité intestinale, à l’origine de nombreux maux chroniques. Alors on ne se réveille pas un matin intolérante au gluten, mais on se réveille un matin avec des symptômes qu’on n’avait pas la veille, et le cercle délétère est entamé.

Les personnes intolérantes et allergiques doivent-elles bannir l’adjectif "moelleux"de leur lexique ? 
En effet, si on prend du gluten pur, on se rend compte que c’est comme un chewing-gum déjà mâché. Le gluten donne le moelleux aux pains et aux gâteaux, il est difficile de retrouver cette texture dans les équivalents sans gluten. Heureusement, il existe désormais des boulangeries et pâtisseries sans gluten qui mettent au point de délicieuses recettes élaborées à partir de mélanges de farines. Chez soi, il est également possible de réaliser de très bons pains et gâteaux bien moelleux, grâce à quelques astuces que l’on vous dévoile dans le livre.

Les intolérants au gluten arrivent-ils à garder une vie sociale épanouie ? 
Oui, et heureusement ! En France, avec notre "tradition culinaire" très forte, on a parfois du mal à admettre les régimes spéciaux. Sortir du rang, c’est forcément s’exposer à des questions auxquelles on n’a pas toujours envie de répondre, mais quelle importance si l’on est en meilleure santé ? Je suis confiante, je sais que l’on s’achemine doucement vers cette ouverture d’esprit, même dans notre pays !

Retrouvez cet article dans notre Magazine #2, disponible en PDF sur la boutique de FemininBio.com !

Photo de goûter bio, sans lactose ni gluten : © MyFreeKitchen

Articles du dossier Végétarien, végétalien, vegan
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par bereh le 8 juin 2016 à 11h44
Gluten

Coucou, est-il vrai que diminuer sa consommation de produits aux gluten apaisait les allergies, car j'ai de très fortes allergies aux pollens? Merci

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte