Flexitarisme

Mange tes légumes ! - Avec plaisir maman !

Publié le 7 octobre 2015 - Mis à jour le 14 octobre 2015
"Déguiser" les légumes peut être un bon moyen d'en faire manger aux enfants.
"Déguiser" les légumes peut être un bon moyen d'en faire manger aux enfants.
© Pixabay

Aujourd'hui c'est veggie ! Bjorg s'engage et vous donne rendez-vous chaque semaine pour vous faire découvrir les alternatives saines et gourmandes du régime flexitarien. Témoignages, recettes, reportages, conseils...découvrez tous les bienfaits de ce mode d'alimentation facile à adopter où les protéines végétales sont à l'honneur !

Marre de batailler pour que vos enfants croquent dans un brocoli ? Voici quelques astuces pour créer des menus flexitariens dans lesquels "légume" n'est plus synonyme de "beurk"!

Une étude de 2013 menée dans la région PACA révèle qu'un enfant sur quatre ne sait pas que les frites viennent des pommes de terre. Si les poissons sont des rectangles panés et les légumes des juliennes assorties, alors comment nos chères têtes blondes peuvent-elles bien comprendre ce qu'elles rencontrent dans leurs assiettes ?

Dès le plus jeune âge, les légumes sont une façon ludique et pédagogique d'aborder l'alimentation.

Loin d'être une contrainte ou un inconnu angoissant, au rythme des saisons, les récoltes se cuisinent en famille. Une logique qui s'intègre parfaitement à l'élaboration de menus flexitariens.

Alors quelles sont les astuces pour privilégier les légumes à table ? Et comment les présenter aux enfants ? Quelques mamans nous ont donné leurs conseils.

Diversifier et démystifier

C'est humain : on craint souvent ce qu'on ne connaît pas. Pour Monique, le plus simple est de montrer aux enfants dès le plus jeune âge comment on prépare les plats. « Quand ils étaient bébés, je les mettais dans leur chaise haute pendant que je cuisinais, ils pouvaient toucher les produits et les apprivoiser. » Une bonne façon de les familiariser dès le plus jeune âge à des nouveautés quotidiennes. Elle conclut : « Mon fils a 4 ans et il adore cuisiner avec moi : éplucher les légumes, les mettre dans le plat, goûter ; "il manque un peu de sel..." ».

Déguiser et proposer

Pour rendre le légume plus attrayant, on peut le dessiner avec un emporte-pièce, composer un visage avec plusieurs éléments. Plus qu'un tas de haricots qu'on jette dans l'assiette, c'est des cheveux de bonhomme qui se dressent sur sa tête. C'est plus ludique et engageant pour un petit réfractaire aux fibres végétales. Autre option : la purée. Alexandra Mamchouch nous raconte : « je mets toujours une portion de féculents avec 2 portions de légumes, ainsi ils goûtent à tous les légumes dès le plus jeune âge. ... ils sont habitués à goûter à tout, mais ils ont leurs préférences ! »

Les faire participer et persévérer

L'enfant étant un petit curieux de nature, il acceptera plus facilement de nouveaux aliments s'il participe à leur préparation. Clarissa nous dit « L'essentiel est de les faire participer en cuisine, goûter les légumes crus, puis cuits, et en cas de doute dans l'assiette les aider à aborder les saveurs en rapport avec un aliment qu'ils connaissent déjà. Par exemple, passer de la tomate au poivron rouge, une façon douce de stimuler leur curiosité et les inviter à comparer les saveurs. »

 

Retrouvez toute la gamme veggie de Bjorg ainsi que de nombreuses recettes sur le site www.bjorg.fr !

Articles du dossier Éduquer autrement
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par babajaga le 8 octobre 2015 à 17h57
Transmettre ses connnaissances et créer un lien

Quand on habite à la campagne, on peut aussi transformer un morceau de pelouse en potager, même petit.

C'est un très bon moyen de faire découvrir aux enfants les odeurs des plantes et la manière dont elles poussent. Quand ma fille était petite je faisais des parcours olfactifs dans le jardin.
Ils peuvent participer au jardinage de manière ludique et même choisir les légumes qu'ils veulent planter.
Lors de la récolte ils peuvent ramasser eux-mêmes les légumes faciles à cueillir : radis, haricots verts, tomates, courgettes.

Lorsque je fais à manger je mélange souvent les légumes avec d'autres ingrédients : pâtes, riz, quinoa, boulgour... et lorsque ma fille rechigne à manger je lui dis tu vois ce sont les légumes du jardin, car je sais que ça lui parle, elle peut visualiser exactement ce qu'elle mange, elle m'a vu planter, m'occuper et cueillir le légume en question et a parfois participé. Elle connait le lien entre le légume et son assiette.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte