Apéritif

Oui les apéritifs peuvent être light !

Publié le 17 août 2016
© Larousse

Halte aux idées reçues sur les apéritifs ! Rencontre avec Catherine Conan, diététicienne et auteure de livres de recettes, qui nous révèle dans son dernier ouvrage ses secrets pour des apéros light !

Nous n'avons pas l'habitude d'associer « apéro » et « light ». Pourquoi cette mauvaise réputation de l'apéritif ?
Tout simplement parce que les produits proposés à l’apéritif sont caloriques comme les petits fours feuilletés salés, les amuse-bouches contenant charcuteries, fromage… ; ces produits sont riches en graisses saturées néfastes pour la santé cardio-vasculaire et en sel. Sans oublier les boissons alcoolisées qui viennent compléter généreusement l’addition calorique.

Avec l’été les apéritifs se multiplient. Faut-il le réserver à des occasions précises ou peut-il devenir une habitude quotidienne ?
Comme toutes les bonnes choses, la modération est de mise. A titre occasionnel, l’apéritif ne pose aucun souci, il faut savoir aussi se faire plaisir mais pris quotidiennement il risque de peser fortement sur la balance !

Quand l’apéritif arrive, nous avons tendance à beaucoup manger. Comment rester raisonnable ?
Difficile si l’offre est alléchante. Choisissez de préférence les produits les moins caloriques (à base de légumes cuits ou crudités par exemple) ou alors réduisez les quantités. Mangez lentement, appréciez ce que vous avez en bouche… vous consommerez moins.

Si l'apéritif a été copieux, conseillez-vous de sautez le repas qui suit ? Peut-il remplacer le repas du soir ?
S’il s’agit d’un apéritif dînatoire bien composé, il peut remplacer le repas du soir ; sinon s’il a été copieux, ne sautez pas le repas mais complétez le avec un laitage et un fruit par exemple. 

Vous proposez dans votre livre de nombreuses recettes classiques revisitées. Quelles sont vos astuces cuisine pour créer ces versions allégées ?
J’utilise des produits de base pauvres en calories (et en graisses saturées) comme du fromage blanc, du tofu soyeux, de la crème légère, du bacon à la place de lardons… sans utiliser de produits à 0% de matières grasses. Il ne s’agit pas de tomber dans l’extrême…mais c’est simple et efficace. En effectuant les bons choix de produits, on déjoue le piège d’alourdir la note calorique. Je travaille ces produits de façon à obtenir les textures et la sapidité des produits du commerce. 

 

Catherine Conan est l'auteur du livre Apéros Light paru aux éditions Larousse.

 

Articles du dossier Secrets minceur : une semaine d'idées naturelles
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte