Aromatiques

Les dix plantes incontournables à cultiver dans sa cuisine

Publié le 14 avril 2009 - Mis à jour le 4 août 2013
1/10
© Fotolia

1 Le thym

Utilisation : en cuisine, les feuilles fraiches ou séchées, en branche, parfument les plats (lentilles par exemple). Le thym fait d'ailleurs partie avec le laurier et le persil des bouquets garnis utilisés pour relever des plats de viande en sauce. Le thym citronné est privilégié pour les poissons, les court-bouillons.

Conseils pour la culture en pot : exposition ensoleillée, terre drainante (sable ou cailloux). Culture annuelle.

2 Le basilic

Utilisation : les feuilles de basilic (broyées au mortier ou ciselées) s'utilisent fraiches, aussi bien dans les infusions qu'en cuisine. Dans les plats chauds, on l'ajoute au dernier moment pour conserver tout son parfum.
 

Conseils pour la culture en pot : exposition très ensoleillée et très chaude, sol frais. Le maintenir au chaud dans la maison (sauf l'été).

3 La coriandre

Utilisation : les jeunes pousses, très parfumées, sont préférées en cuisine. Les graines, elles, sont à broyer. Très utilisée en cuisine arabe et espagnole, la coriandre accompagne les omelettes, le riz, la volaille.

Conseils pour la culture en pot : exposition très ensoleillée, sol assez sec. A récolter toute l'année, sauf lors de l'apparition des fleurs (mauvaise odeur).

4 La marjolaine

Utilisation : en cuisine, c'est l'herbe des tomates cuites (pizza, coulis, plats en sauces)! Elle sert aussi à parfumer les gratins et s'associe très bien aux saucisses.

Conseils pour la culture en pot : exposition très ensoleillée et abritée, sol sec et bien drainé. Rentrer le pot l'hiver pour prolonger la récolte.

5 La mélisse officinale

Utilisation : en cuisine, les feuilles apportent de la fraicheur aux viandes, volailles, poissons, salades de fruits et de légumes, aux soupes.

Conseils pour la culture en pot : exposition ensoleillée et sol frais. La mettre seule en pot et la tailler à l'entrée de l'hiver.

© photl

6 Les menthes

Utilisation : en cuisine, les feuilles fraîches sont privilégiées dans les salades de crudités et de fruits, dans les glaces ou les sirops. Séchées, les feuilles de menthe s'utilisent en infusion ou dans les thés.

Conseils pour la culture en pot : terre fraiche, riche et humide, exposition mi-ombragée. ( Même en pot, le feuillage peut tomber à l'automne. La plante n'est pas morte, elle redémarrera dans quelques mois.)

7 Les persils

Utilisation : en cuisine, c'est un condiment précieux. Les feuilles servent d'assaisonnement ou de garniture. Crues dans les salades de crudités ou cuites dans les potages (à ajouter en fin de cuisson).

Conseils pour la culture en pot : lieu abrité, sur un sol riche en humus. Récolte annuelle. Couper les branches en commençant par le pourtour de la touffe.

8 Le romarin officinal

Utilisation : en cuisine, les feuilles et jeunes pousses aromatisent les grillades, ragouts, civets...Idéal pour les barbecues.

Conseils pour la culture en pot : cet arbuste est à mettre dans un grand pot, dans une terre légère, avec une exposition ensoleillée et un sol sec. La culture est annuelle. Les graines sont à réserver aux jardiniers confirmés.

9 La sarriette

Utilisation : en cuisine, la sarriette séchée entre dans la composition des herbes de Provence. Elle s'associe très bien aux plats de légumes, pour accompagner les farces, les viandes fortes (gibiers, viandes faisandées..). Fraiche, elle se décline aussi dans les salades.

Conseils pour la culture en pot : exposition très ensoleillée, terre bien drainée et humide. Culture annuelle. Tailler la sarriette après la floraison.

10 La sauge officinale

Utilisation : en cuisine, les feuilles fraiches accompagnent à petite dose les salades. Cuites, elles sont ajoutées aux plats pour relever les sauces, les viandes, les légumes secs, les soupes.

Conseils pour la culture en pot : exposition ensoleillée, sol sec et bien drainé. (Ne pas placer à côté du thym et de la sarriette, la sauge est réputée « mauvaise voisine »!) La tailler après la floraison. Culture annuelle.

Le thym, la sauge, la mélisse...On connait leur nom mais on hésite souvent à les utiliser dans l'alimentation ou en infusion! Pourtant, ces plantes recèlent de vertus tant culinaires que médicinales !

Le basilic
Le basilic
  • Utilisation : les feuilles de basilic (broyées au mortier ou ciselées) s'utilisent fraiches, aussi bien dans les infusions qu'en cuisine. Dans les plats chauds, on l'ajoute au dernier moment pour conserver tout son parfum.
  • Saveur : le basilic à petites feuilles a un goût citronné. Le basilic à grandes feuilles, l'odeur du jasmin, de la réglisse et du citron. Le basilic thai, celle de la menthe et du clou de girofle. Tous donnent une sensation de fraicheur en bouche.
  • Plus santé : favorise la digestion, lutte contre les spasmes. A conseiller aux femmes enceintes contre les nausées, et aux femmes qui allaitent.
  • Conseils pour la culture en pot : exposition très ensoleillée et très chaude, sol frais. Le maintenir au chaud dans la maison (sauf l'été).
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant, en pépinière et sur le marché bio ou sur kokopelli.asso.fr
© Le basilic
La coriandre
La coriandre
  • Utilisation : les jeunes pousses, très parfumées, sont préférées en cuisine. Les graines, elles, sont à broyer. Très utilisée en cuisine arabe et espagnole, la coriandre accompagne les omelettes, le riz, la volaille.
  • Saveur : fraiche, très particulière. Les graines, transformées en poudre, ont un goût citronné.
  • Plus santé : favorise la digestion, lutte contre la fatigue, les maux de tête. Elle a un petit effet euphorisant.
  • Conseils pour la culture en pot : exposition très ensoleillée, sol assez sec. A récolter toute l'année, sauf lors de l'apparition des fleurs (mauvaise odeur).
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant, en pépinière, au marché ou sur kokopelli.asso.fr
© La coriandre
La marjolaine
La marjolaine
  • Utilisation : en cuisine, c'est l'herbe des tomates cuites (pizza, coulis, plats en sauces)! Elle sert aussi à parfumer les gratins et s'associe très bien aux saucisses.
  • Saveur : raffinée, assez proche du thym.
  • Plus santé : lutte contre la fatigue, la douleur, les maux de tête, le stress, l'anxiété.
  • Conseils pour la culture en pot : exposition très ensoleillée et abritée, sol sec et bien drainé. Rentrer le pot l'hiver pour prolonger la récolte.
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant, en pépinière et sur le marché bio
© La marjolaine
La mélisse officinale
La mélisse officinale
  • Utilisation : en cuisine, les feuilles apportent de la fraicheur aux viandes, volailles, poissons, salades de fruits et de légumes, aux soupes.
  • Saveur : citronnée, très agréable, très parfumée. Connue sous le nom de citronnelle.
  • Plus santé : lutte contre le stress, la fatigue, les troubles du sommeil, l'émotivité, les migraines. Elle est préconisée dans les régimes amaigrissants.
  • Conseils pour la culture en pot : exposition ensoleillée et sol frais. La mettre seule en pot et la tailler à l'entrée de l'hiver.
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant, en pépinière, sur le marché bio
© La mélisse officinale
Les menthes
Les menthes
  • Utilisation : en cuisine, les feuilles fraîches sont privilégiées dans les salades de crudités et de fruits, dans les glaces ou les sirops. Séchées, les feuilles de menthe s'utilisent en infusion ou dans les thés.
  • Saveur : tout dépend de leur variété. La menthe poivrée est légèrement piquante. La menthe verte est plus douce... Elles suscitent une impression de rafraichissement en bouche.
  • Plus santé : lutte contre la fatigue, les coliques, les diarrhées, l'asthme, la bronchite.
  • Conseils pour la culture en pot : terre fraiche, riche et humide, exposition mi-ombragée. ( Même en pot, le feuillage peut tomber à l'automne. La plante n'est pas morte, elle redémarrera dans quelques mois.)
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant, en pépinière, sur le marché bio
© Les menthes
Les persils
Les persils
  • Utilisation : en cuisine, c'est un condiment précieux. Les feuilles servent d'assaisonnement ou de garniture. Crues dans les salades de crudités ou cuites dans les potages (à ajouter en fin de cuisson).
  • Saveur : spécifique, très reconnaissable et aromatique.
  • Plus santé : très riche en fer et en vitamine C, il favorise la digestion, lutte contre la fatigue. A déconseiller aux femmes qui allaitent.
  • Conseils pour la culture en pot : lieu abrité, sur un sol riche en humus. Récolte annuelle. Couper les branches en commençant par le pourtour de la touffe.
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant ou graines, en pépinière, sur le marché bio
© Les persils
Le romarin officinal
Le romarin officinal
  • Utilisation : en cuisine, les feuilles et jeunes pousses aromatisent les grillades, ragouts, civets...Idéal pour les barbecues.
  • Saveur : odeur puissante, qui évoque l'encens.
  • Plus santé : aide en cas de surmenage physique et intellectuel, favorise la digestion.
  • Conseils pour la culture en pot : cet arbuste est à mettre dans un grand pot, dans une terre légère, avec une exposition ensoleillée et un sol sec. La culture est annuelle. Les graines sont à réserver aux jardiniers confirmés.
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant, en pépinière, sur le marché bio
© Le romarin officinal
La sarriette
La sarriette
  • Utilisation : en cuisine, la sarriette séchée entre dans la composition des herbes de Provence. Elle s'associe très bien aux plats de légumes, pour accompagner les farces, les viandes fortes (gibiers, viandes faisandées..). Fraiche, elle se décline aussi dans les salades.
  • Saveur : un parfum très soutenu, plus fort que celui du thym.
  • Plus santé : facilite la digestion des plats en sauce, limite les fermentations intestinales, lutte contre la fatigue. En infusion contre les rhumes.
  • Conseils pour la culture en pot : exposition très ensoleillée, terre bien drainée et humide. Culture annuelle. Tailler la sarriette après la floraison.
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant, en pépinière et sur le marché bio ou sur kokopelli.asso.fr
© La sarriette
La sauge officinale
La sauge officinale
  • Utilisation : en cuisine, les feuilles fraiches accompagnent à petite dose les salades. Cuites, elles sont ajoutées aux plats pour relever les sauces, les viandes, les légumes secs, les soupes.
  • Saveur : corsée, légèrement amère.
  • Plus santé : lutte contre la bronchite, la fièvre, la transpiration, favorise la digestion (en particulier lors de repas très copieux). A déconseiller aux femmes qui allaitent.
  • Conseils pour la culture en pot : exposition ensoleillée, sol sec et bien drainé. (Ne pas placer à côté du thym et de la sarriette, la sauge est réputée « mauvaise voisine »!) La tailler après la floraison. Culture annuelle.
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant, en pépinière et sur le marché bio ou sur kokopelli.asso.fr
© La sauge officinale
Le thym
Le thym
  • Utilisation : en cuisine, les feuilles fraiches ou séchées, en branche, parfument les plats (lentilles par exemple). Le thym fait d'ailleurs partie avec le laurier et le persil des bouquets garnis utilisés pour relever des plats de viande en sauce. Le thym citronné est privilégié pour les poissons, les court-bouillons.
  • Saveur : très parfumée, très forte en bouche aussi.
  • Plus santé : désinfecte les intestins et la sphère ORL, combat les bronchites, les diarrhées.
  • Conseils pour la culture en pot : exposition ensoleillée, terre drainante (sable ou cailloux). Culture annuelle.
  • Prix indicatif : entre 3 et 5 euros
  • Points de vente : plant, en pépinière, sur le marché bio
© Le thym
Cécile Renouard
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte