Aromates et épices douces, aux mille vertus médicinales

Publié le 23 février 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Épices et herbes aromatiques doivent accompagner les mets sans s’imposer, au risque de masquer l’authenticité des aliments. Elles ont très souvent des vertus digestives et antiseptiques.

Aromates et épices douces, aux mille vertus médicinales

Modes de consommation

  • Utilisez-les quotidiennement dans votre cuisine mais avec mesure, pour accompagner et non pas masquer le goût des aliments. Veillez à ne pas les oublier dans vos placards : en vieillissant, ils perdent leurs arômes.
  • Jouez sur les complémentarités. Par exemple, un filet de poisson sera parsemé de fenouil et la purée de courgette qui l’accompagne parfumée d’estragon.
  • Préférez les mélanges d’épices sans piment fort à base de cumin, curcuma, cannelle, coriandre et graines de moutarde par exemple.
  • Quelques épices isolées en poudre ou en graines sont aussi intéressantes à conserver à portée de main : le curcuma, le gingembre, le carvi, le cumin, la vanille, la cardamome, la noix muscade…
  • Pour les aromates, il existe de nombreux mélanges d’herbes et de fleurs séchées comme par exemple : « agastache, basilic citronné, persil, tournesol, bleuet » ou « origan, basilic, thym, bleuet », sans oublier en saison chaude les herbes fraîches.

Propriétés

Elles préservent du dépérissement les nutriments par une action antioxydante (curcuma, girofle, poivre, muscade, gingembre…) ou s’opposent au développement des levures et moisissûres (cannelle, moutarde) et de bactéries (ail, marjolaine, girofle, moutarde) ; elles stimulent les sécrétions d’enzymes et mucus digestifs (poivre, piment, curry, moutarde) et préviendraient de cancers (aulx, herbes aromatiques - romarin, thym, origan -, curcuma, gingembre…).

Coach Minceur Bio
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte