Farine de fève, sans gluten

Publié le 10 avril 2012 - Mis à jour le 25 novembre 2012

Considérée comme additif, la farine de fève joue un rôle complémentaire en cuisine. Découvrez comment habilement utiliser cette farine de légumineuse sans gluten.

farine de fève, sans gluten
farine de fève, sans gluten

Description
Elle est issue de la fève (Vicia faba), une légumineuse. C’est une des plus anciennes plantes cultivées et elle contient environ 30 % de protéines, 2 % de lipides, 60 % de glucides (dont 40 d’amidon : 30 % d’amylose et 70 % d’amylopectine* )

Utilisation
Son utilisation ne ressemble pas aux autres farines, elle est utilisée en améliorant. L’ajout de farine de fève (maximum toléré : 2 % du poids de la farine) dans une pâte à pain permet de fixer l’oxygène de l’air lors des pétrissages intensifiés, grâce à une enzyme, nommé lipoxygenase, qui permet d’accélérer l’oxydation de la pâte. Elle participe aussi en partie à blanchir la mie et permet une augmentation du volume des préparations, grâce au renforcement de la résistance du gluten.

En 1973 déjà, la farine de fève était au banc des accusés !
Le site, cannelle, nous précise « Le professeur Calvel rédige plusieurs articles mettant en évidence le rôle néfaste de la farine de fève sur le coût du pain. À cette époque, les doses de fèves sont de l'ordre de 0,6 à 1 %. Dans certaines régions, l'enfournement de pâtons poussés à leur optimum, abouti à des pains trop développés, à une mie extrêmement blanche et fade. Une polémique s'engage entre partisans et opposants à l'utilisation de la farine de fève associée à un pétrissage intense. »

* Explications dans « Le Riz » en page 143, de Non aux oranges carrées, éditions Trédaniel.

Stéfane Guilbaud

Articles du thème Sans gluten
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi