Pour une rentrée en forme : la gelée royale

Publié le 19 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Appréciée pour ses vertus nutritives et énergétiques, la gelée royale est la solution idéale pour vous maintenir en forme dès la rentrée et pendant tout l’hiver.

Pour une rentrée en forme : la gelée royale

La gelée royale ressemble à un miel blanc mais seule l’abeille reine de la ruche s’en nourrit. Les ouvrières, elles, n’en bénéficient que les trois premiers jours de leur vie. (D’où son nom de gelée royale).

Mais la gelée royale diffère surtout de son voisin par ses nombreuses propriétés. Riche en glucides, protides, lipides, vitamines et sels minéraux, cette onctueuse pâte au goût amer porte vraiment bien son nom de « gelée royale ».

Sa formule exceptionnelle s’avère très efficace avant les premiers froids. La gelée royale augmente en effet la résistance aux chutes de température. Mais son pouvoir ne s’arrête pas là. Stimulante, elle ouvre les appétits même des personnes les moins affamés. Elle est également très utile pour redonner du tonus, de la vitalité et de la bonne humeur, souvent en baisse à l’entrée de l’automne.

Bref, elle est votre alliée de l’hiver. Sa composition, très dense en apports nutritifs, est source de bien-être. Ses actifs, stimulants, tonifiants et euphorisants, offrent au corps et à l’esprit toute l’énergie nécessaire pour bien passer les saisons froides.

La cure de gelée royale :

Pour profiter au mieux de toutes les vertus de la gelée royale, il est conseillé de la consommer à jeun.

La meilleure formule : une demi cuillère à café de gelée tous les matins au petit déjeuner.

Le petit plus : la laisser fondre sous la langue afin d’apprécier pleinement toutes ses propriétés. Attention toutefois pour les premières fois, la gelée royale peut surprendre par son parfum légèrement acidulé. Pour atténuer son goût, vous pouvez l'associer éventuellement avec du miel, puis un bon verre d'eau aidera à mieux l’assimiler. Il n'y a pas de contre indications particulières à l'usage de la gelée royale.

Mais en cas de doute, le médecin traitant demeure la personne la mieux placée pour juger si une cure est nécessaire ou pas.

Quand utiliser la gelée royale ?

Certes très utile à l’approche de l’hiver, la gelée royale peut bien entendu, être dégustée en d’autres circonstances :

  • Un mois avant et quinze jours après une hospitalisation ou une convalescence.
  • Au cours de la grossesse et pendant la durée de l’allaitement. La maman en profite ainsi que le bébé.
  • Avant un voyage.
  • En cas de fatigue, de stress ou d’angoisse.
  • Un mois avant la préparation d’un examen ou d’une épreuve sportive. La gelée royale réduit le trac et favorise le rendement intellectuel et physique.
  • Pour les personnes âgées, elle améliore les capacités intellectuelles et physiques.
Fanny Monneaux
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Moimoi le 11 septembre 2010 à 15h20
Et pour les enfants?

Attention, ne pas en donner aux très jeunes enfants ou alors en très petite dose.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !