Poêlée de quinoa au poivron rouge

Ingrédients
  • 200 gr de graine de quinoa (rouge de préférence)
  • 3/4 l de bouillon végétal
  • 2 poivrons rouges
  • 3 oignons
  • un peu de  sel et poivre
  • un peu d' huile d'olive
  • Type
    Plat
  • Prix
    bas
  • Préparation
    30mn
  • Cuisson
    30mn
  • Difficulté
    facile
  • Personnes
    6

Dans cette recette, poivrons et oignons apportent de la rondeur et de la douceur, en plus de leurs éléments nutritifs, à un quinoa quelque peu austère...

Cette petite graine est originaire des hauts plateaux andins, où on l’y cultive depuis plus de 7000 ans. Elle faillit disparaître lors de la conquête, interdite au profit de cultures plus européennes... Elle y subsistera heureusement et arrivera en France en 1836. Il en existe plusieurs variétés, blanche ou rouge notamment, cette dernière ayant ma préférence pour son petit goût de noisette et sa bonne tenue à la cuisson...(30).

Cette recette est tirée du livre Végétarien Epicurien, publié aux éditions Métive

 

Préparation

1.  Dans une casserole (contenance 2 litres), faire cuire le quinoa dans le bouillon pendant 20 minutes. Réserver
- Couper en deux les poivrons, retirer les pépins et les côtes blanchâtres, les rincer et les découper en petits morceaux.

2.  Dans une sauteuse, ou une grande poêle, les faire revenir à feu doux, dans de l’huile d’olive, 10 minutes à couvert, puis 10 minutes à découvert, en remuant régulièrement à la cuillère en bois (ils doivent être « fondants » mais ne pas se colorer).

3.  Saler et poivrer en fin de cuisson
- Mélanger le quinoa avec les poivrons et servir aussitôt.

4.  LE COIN SANTÉ : la graine de quinoa ne contient pas de gluten et est d’un apport intéressant en protéines (14,12 %, pour la graine sèche, 4,4 % lorsqu’elle est cuite) et en glucides (respectivement 64,16 et 21,30 %), mais également en potassium et phosphore. Les graines sont cependant revêtues de saponine, un composé naturel au goût amer qui impose de bien les rincer avant cuisson. Pour les enfants en bas âge, il vaut mieux demander au préalable l’avis de votre médecin (à cause, notamment de la saponine) Quant au poivron rouge, outre sa teneur importante en vitamine C, il doit sa bonne mine à sa richesse en bêtacarotène*, un autre antioxydant*, tous deux aidant notre organisme à lutter contre le cancer. Notons que le bêtacarotène du poivron est mieux assimilé par la cuisson et la présence d’un peu d’huile.

Besoin d'aide ?

Pour les problèmes d'unités : le tableau de conversion

Pour les vitamines et mineraux santé : le guide nutritionnel

Autres recettes Plat
Envie de réagir ?Je donne mon avis
Poêlée de quinoa au poivron rouge

Attention : vous devez être connecté pour déposer un avis sur cette recette.