Sur mon chemin pour rejoindre les Sàmis en Laponie, me voici à Berlin pour la première étape de ce long voyage. Logeant chez une amie urbaniste rencontrée lorsque je faisais encore de l’architecture, nous avons sillonné la ville pendant deux jours et décidémment cette ville est incroyable de contrastes…

Bon, déjà l’omniprésence du Bio dans la nourriture fait plaisir, y’en a partout ! Ensuite, le réel lâcher-prise sur l’Urbanisation a de bons cotés : la créativité est de mise à chaque coin de rue, les gens s’approprient l’espace, vont se baigner dans les lacs aux alentours, n’hésitent pas à retaper un squat en temple bouddhiste (véridique !), repeignent leurs façades d’immeubles avec des délires perso… Bref, la vie règne ici et les habitants réinventent les couleurs de la ville à leur manière. (En plus pendant la finale de l’Euro je vous raconte pas l’ambiance).


Mais Berlin a aussi peur économiquement et souffre d’un manque de population… Dans ce désespoir, des grosses firmes arrivent à séduire la ville par des liasses d’argent et des projets architecturaux mégalomaniaques (!) qui n’ont ni queue ni tête, parachutés d’un monde parralèle, qui détruisent le paysage de la ville, bafouent les désirs des citadins et prostituent des bâtiments nus de toutes ambitions humaines et relationnelles… Quand cessera-t-on ce crime qui sévit dans les mégalopoles du monde qui, donnant raison à des billets de banques, pourri la vie des quartiers ?

Retrouver toutes les news du voyage www.lepeupledusoleil.com sur le blog Archi-Vert pour l'architecture, sur Ecoloinfo pour le reste !

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte