Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j’ai tout le temps l’impression de courrir. Je n’ai pas une minute à moi. À cela s’ajoute le désir de ma fille de jouer avec moi à son retour de l’école maternelle. Je diffère souvent son envie de jouer, pour terminer le repas du soir, ou mettre du linge à sécher. Et là, j’entend un superbe « je t’aime, maman ».

Ma fille n’est pas avare de ce genre de phrase, mais c’est presque toujours quand je suis très occupée ! Tant pis, j’arrête ce que je fais, je la regarde bien dans les yeux et je lui dis « Merci (moi aussi) ».

Si cela vous arrive aussi, faites pareil. Arrêtez-vous, regardez votre enfant, souriez, répondez-lui si vous pouvez. Votre enfant a besoin de cela pour être certain d’être entendu, d’exister (et d’être aimé) malgré vos préoccupations d’adultes.

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte