Serrons-nous les coudes, ça va faire de l'électricité bientôt !

Pour la première fois à une si grande échelle, c'est la chaleur humaine qui va être utilisée pour chauffer un bâtiment avec des bureaux et des magasins dont la construction devrait s'achever en 2010 en Suède (toujours en avance ceux-là !). Dans le rôle des radiateurs indirects, les 250.000 utilisateurs quotidiens de la gare de Stockholm située tout près de là.

En marchant, chaque être humain dégage une puissance d'environ 150 watts. Des architectes suédois ont eu l'idée de récupérer cette énergie produite involontairement pour chauffer un bâtiment.

La chaleur humaine qui réchauffe en fait indirectement l'air ambiant sera extraite grâce à une pompe et permettra de chauffer un ensemble comprenant un petit hôtel, des magasins ainsi que des bureaux. La puissance ainsi récupérée pourrait être équivalente à l'énergie dégagée par 60.000 ampoules, soit 20% des besoins en chauffage du nouveau bâtiment.
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte