Depuis que j'ai découvert l'existence de l'hygiène infantile ou mieux décrit par l'expression « l'élimination communication », j'ai la conscience  qui me titille lorsque je met une couche (même lavable ou jetable bio) à ma fille.

Vraisemblablement, imposer une couche à son bébé c'est aller contre-nature.
Nous faisons partie de la famille des primates, les primates ne se font pas dessus naturellement. Sans aller plus en avant dans l'étologie, regardons nos voisins d'autres cultures. Les indiennes ont appris à reconnaître les signes émis par le bébé avant de faire ses besoins. Nous apprenons à reconnaître la faim ou l'envie de téter, pourquoi pas celui de faire pipi  ?

Alors quand je met une couche à ma fille, je lui fait comprendre qu'elle doit se faire dessus ! Ensuite vers un an et demie, deux ans je lui dit de finalement faire ses besoins là?! On nous dit que l'apprentissage et la maîtrise des sphincters n'est pas possible avant 2 ans. Que nenni, a une semaine un nourrisson peut déjà attendre que la maman glisse un lange sous ses fesses (par exemple) pour uriner.

Imposer les couches c'est rompre l'apprentissage normal et solide de la sensorialité. Attention, il ne s'agit pas de conditionner le bébé mais d'apprendre à reconnaître les signes émis par le bébé et de les encourager pour qu'ils soient plus évident. Le bébé tire de cette façon le bénéfice de ne pas uriner sur lui et en sera très satisfait.

Pourquoi ne pas tenter les prochains jours de chaleur pour tenter le sans couche ?

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte