Un roman pour l'écologie et la simplicité volontaire

La Terre d'une nouvelle chance décrit le monde de demain, un monde qui a rompu avec son passé et s'efforce de vivre dans l'harmonie avec la nature et dans la simplicité volontaire.

  • Dans la lignée des utopies sociales, ce roman cherche à montrer ce que le monde pourrait être si les hommes étaient davantage soucieux de l'écologie, d'une vie simple et saine, et comment ils y gagneraient en bonheur et en harmonie intérieure.

    Cette histoire pose aussi le problème de la place des femmes dans la société et dans la vie politique puisqu'on y voit des femmes qui détiennent le pouvoir mais qui, peu à peu, accepteront de le partager un peu avec les hommes s'ils renoncent à la guerre et au profit.


    Tome 1: La Reine

    Le début:

    Après la mort de ses parents, Lodine décide de quitter son pays natal, le Pays d'Occendia, car ses deux frères, Léger et Yvain, ne réussissent pas à s'intégrer dans une société où les journées se réduisent à un travail routinier dans des usines sans âme. Les deux garçons sont en train de sombrer dans l'alcoolisme et la délinquance. Lodine va alors partir à la recherche de la cité d'origine de sa grand-mère, au bord d'un lac.

    Accueillie par la reine Gracienne, elle s'y installe avec ses deux jeunes frères qui retrouvent peu à peu le goût à la vie et un équilibre psychologique. Dans cette cité, on vit très simplement, de l'artisanat et de l'agriculture, mais on ne manque de rien et on y est heureux.

    Cette situation suscite des convoitises et Lodine sera amenée à se mettre au service de sa reine pour défendre la cité menacée par le roi Irgan, le monarque du Pays d'Occendia.


    Tome 2 L'Eveilleur

  •  Dovahël le luthier a disparu. Gracienne et Lodine vont à sa recherche du côté de la Cité Grise. Là, elles découvrent que Dovahël y est connu comme un Eveilleur, un homme qui lit dans les pensées et est capable d'amener les gens à se remettre en cause. Dovahël va d'ailleurs aider la Cité Grise à se débarrasser de son tyran et à se reconstruire sur de nouvelles bases économiques et humaines.

    La reine Gracienne souhaite multiplier les alliances avec les cités voisines. Cependant, quand la reine envisage de s'intéresser à la lointaine Cité des Coquillages, Dovahël s'y oppose. En effet, la Cité des Coquillages est l'un des derniers vestiges d'un monde vivant en harmonie parfaite avec la nature et l'Eveilleur souhaite que ce monde reste intact et préservé de toute influence. 

  • Envie de réagir ? Je prends la parole
    Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte