L’huile essentielle d’Arbre à thé, un don de la nature !

Le Mélaleuca alternifolia ou « arbre à thé » constitue un des plus extraordinaires moyens de guérison que nous offre la Nature. On en tire une huile essentielle qui possède de remarquables propriétés antiseptiques, permettant de traiter les brûlures, les piqûres et les irritations de la peau. Elle est particulièrement efficace contre les infections vaginales, les douleurs arthritiques et musculaires, les spasmes, les abcès gingivaux, les aphtes et la liste est loin d’être close…….

Il est peut-être encore plus étonnant de noter que ce n’est que très récemment que fut redécouverte cette huile de Mélaleuca, négligée pendant de nombreuses années en raison de l’intérêt croissant des milieux scientifiques pour les médicaments de synthèse. On commence à présent à prendre conscience que la plupart des substances curatives les plus efficaces sont produites naturellement et n’ont pas à être élaborées en laboratoire !!.....(tiré du livre « L’huile de Mélaleuca » de Susan Drury).

 

Un peu d’histoire :

Australie il y a 40000 ans……. les aborigènes australiens,  en utilisaient déjà les feuilles broyées  pour traiter les blessures et les infections cutanées. L'eau d'un lagon, dans lequel macéraient des feuilles de Melaleuca Alternifolia qui y tombaient au fil des ans, était considérée par ce peuple comme un lieu investi d'un puissant pouvoir thérapeutique. Plus proche de nous, l'origine du terme « Tea Tree » remonte au 18è siècle à l'époque des expéditions du Capitaine Cook dans le pacifique. Ce nom anglais fut donné par les  marins du capitaine qui la nommèrent ainsi car ils employaient les feuilles de cet arbre en infusion pour en faire une boisson semblable au thé, mais en fait, le Melaleuca Alternifolia n'a rien à voir  avec le thé (Camelia Sinensis) importé de Chine et d’Inde et qui devint la boisson préférée des Anglais !!

Encore plus proche de nous, ce n'est qu'au début du 20e siècle que le chimiste australien A.R. Penfold décrivit pour la première fois les propriétés antiseptiques de l'huile essentielle tirée des feuilles par distillation à la vapeur d'eau. Au cours des années 1920, on commença à employer l'huile essentielle en chirurgie et en dentisterie pour prévenir ou combattre les infections de la peau et des muqueuses. En 1930, un chirurgien de Sydney publiait dans le Medical Journal of Australia une étude de cas relatant l'efficacité de l'huile essentielle pour nettoyer les plaies chirurgicales; en 1933, un article sur l'emploi de l'huile essentielle comme désinfectant paraissait dans le British Medical Journal. Durant la Seconde Guerre mondiale, on la considérait comme une substance essentielle pour le traitement des infections, au point que les cueilleurs de feuilles de Melaleuca Alternifolia et les fabricants d'huile essentielle furent dispensés du service militaire en Australie !!

Rendue désuète par l'arrivée des antibiotiques de synthèse dans la seconde moitié du 20e siècle, l'huile essentielle de Melaleuca Alternifolia refait un retour en force, n’ayant rien perdu de ses précieuses et indispensables propriétés !! De nos jours, chaque maisonnée devrait avoir un flacon d’huile essentielle de Mélaleuca Alternifolia (Arbre à thé) dans sa pharmacie !!


Propriétés principales de l’huile essentielle d’Arbre à thé:

Anti-infectieuse, anti-bactéricide, antifongique, décongestionnante, antivirale, anti-inflammatoire et stimulante.

L'intérêt majeur de l'huile essentielle de Melaleuca alternifolia réside donc dans son haut pouvoir antiseptique dénué, en outre, de toute agressivité cutanée. Cette huile, majeure en aromathérapie, trouve son emploi dans des secteurs très variés: dermatologie, gynécologie, ORL…. autant de domaines où l'on recherche une activité anti-bactéricide, antibiotique ou antifongique.


Indications :

- Problèmes cutanés : points noirs et acné, verrues, peau grasse, mycoses, éruptions, piqûres d'insectes et mêmes brûlures et ampoules.

Elle permet de soigner les coupures et les blessures infectées et est efficace contre les pellicules et les boutons de fièvre.

- Problèmes urinaires et gynécologiques : cystites, muguet, mycoses, candida et herpès.


- Problèmes ORL : coups de froid, grippe, catarrhes et toutes les maladies infectieuses de type bronchites.


- Cosmétologie : L'arbre à thé est souvent utilisé dans les dentifrices, les shampooings, les gargarismes, les déodorants et dans certains savons hypoallergéniques.

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte