Lorsqu'on parle de vêtements bio, on évoque très souvent le coton, une des cultures les plus polluantes. Il va alors de soi que l'utilisation du coton bio permet d'éviter de fortes nuisances écologiques pour la terre, sanitaires pour les personnes qui le cultivent.

Comme chacun sait, la laine est issue de la tonte des moutons. Ce qui laisse envisager qu'aucun dommage n'est commis en terme de pollution, et que les moutons, contrairement aux animaux à fourrure, ne souffrent pas pour offrir leur précieuse toison.

La réalité est toute autre. La laine produite en quantité industrielle répond aux mêmes critères de productivité et de rentabilité que n'importe laquelle des industries intensives. Les moutons condamnés à devenir les outils de cette production, sont, très souvent, loin d'être traités comme des êtres vivants.  Lire la suite

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte