Le monde semble être partagé entre les dominateurs et les dominés. Aujourd’hui le terme mâle dominateur est erroné quoique dans  certaines cités la loi du patriarche reste de règle.

Dominer nécessite une énergie constante forte et perpétuelle, usant considérablement le dominateur, celui-ci devant être toujours le meilleur (problématique du perfectionnisme), ou plus précisément le plus fort. Il est donc sans cesse en activité et ne s’accorde donc aucun repos.

Le dominé lui, subit la pression perpétuelle, incessante, et constante entraînant un apport énergétique indispensable pour ne pas sombrer dans la dépression. Ces deux états sont donc des zones de conflits ou aucun équilibre n’est possible.

Le reiki vous apprendra à prendre de la distance vis-à-vis de ces comportements et de ces événements. De ce fait il apparaît nettement qu’il existe d’autres comportements plus sains permettant de trouver un équilibre dans l’échange et ainsi atteindre la plénitude et le calme.

La domination s’avère être pour moi un stade préhistorique de l’évolution humaine. A vous donc maintenant d’évoluer….

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte