Le mot « acheter » doit-il toujours être suivi du mot « jeter » ?
Je pensais l’autre jour en voyant ma poubelle vomir ce que je m’obstinais à lui donner, que notre manière d’habiter commence peut-être par là : réduire nos déchets.  

560 Kg de déchets ménagers par Français, par an et 31,5 millions de tonnes de déchets sur le territoire français par an. Les chiffres, annoncés par le CNIID (Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets), nous effleurent à peine l’esprit tellement la quantité est démesurée…et surtout loin de nos préoccupations.

On nous propose de la consommation de plastique et nous disons oui sans rechigner. Le problème est qu’on augmente de 100 Kg le volume de déchets par an dans les pays industrialisés. Il y a donc urgence. 

Or, lorsque je fais mes courses, j’ai le bonheur de voir des gens à la caisse de mon "Biocoop", qui font attention à ce qu’ils prennent : leurs légumes, fruits, gâteaux, céréales et pâtes sont dans des sacs en papier recyclés, leurs viandes et fromages dans du papier blanc, leurs jus et yaourts dans bouteilles et pots en verre, leurs thés et fruits secs dans des boîtes ou petits sacs en carton recyclé. Je regarde ça avec admiration et je me dis qu’il faudrait peut-être que j’arrête de prendre ma chère poubelle pour une décharge.

Trier. Oui trier c’est bien, mais ça ne suffit plus. Alors à quand le régime ma (pou)belle ?

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte