Les hydrolats (eaux florales)

Lors du processus de distillation (vue dans la partie huiles essentielles), les composés aromatiques des matières premières distillées sont entrainées avec la vapeur d'eau.

C'est cette vapeur d'eau  à l'état liquide après le processus de distillation que l'on appelle hydrolat.

Conseils pour un hydrolat de qualité :

Il doit être issue d'un seul passage : l'eau utilisé pour receuillir l'huile essentielle est souvent réutiliséepour recommencer le procédé de distillation.

Une eau florale (hydrolat) de qualité sera le fruit d'un seul et unique passage.

Il sera issue d'une même partie de plante (exemple : la fleurs).

Eviter les hydrolats issu de mélange de plantes. Il sera préférable de réaliser vos propres mélanges selon vos besoins. Et l'on s'assure ainsi de la qualité de chaque plante utilisée.

L'étiquette d'un hydrolat doit contenir au minimum les informations suivantes:

Nom de la plante.

Nom INCI (nom botanique latin)

Poids ou quantité nette

Provenance

Date limite de concervation

Petits conseils +

Les hydrolats sont extrêment vulnérable au développement des bactéries.

Conseil de conservation : 15 jours au frais

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte