Jardinage

10 conseils pour une pelouse verte et bio !

Publié le 29 mai 2015
10 conseils pour une pelouse bio
10 conseils pour une pelouse bio

Les pelouses anglaises vous font rêver ? 10 conseils pour suivre les traces de nos amis d'Outre-Manche !

Un jardin bio et malin, c’est la simplification au maximum. Voici 10 conseils pour vous rendre la pelouse facile :

  • Choisissez un mélange de gazon marqué « Rustique » sur l’emballage, que vous pourrez piétiner sans risquer de l’abîmer.
  • Choisissez-le aussi selon l’emplacement ou la nature du sol : « Soleil » ou « Ombre », « Terrain Sec » ou « Terrain Humide », des appellations que vous trouverez indiquées sur les emballages.
  • Préférez les compositions comportant des graminées qui résistent à la sécheresse : fétuque élevée, fétuque ovine, fétuque rouge demi-traçante.
  • Ne tondez pas trop ras (pas moins de 8 cm) : une herbe courte se dessèche plus vite.
  • Tondez tous les 10 à 15 jours et laissez l’herbe coupée sur le sol, les éléments minéraux qu’elle contient revenant à la terre. Mais si la quantité est importante, ou par temps très humide, portez-la plutôt sur le compost pour éviter que sa lente décomposition apporte des moisissures sur la surface du gazon.
  • En été, laissez la pelouse jaunir. Dès les premières pluies d’automne, elle reverdira !
  • Arrachez avec une fourchette ou une gouge à asperge, dès qu’elles apparaissent, les mauvaises herbes telles que : chardon, plantain, renoncule, liseron, chiendent, trèfle. Elles auraient vite fait d’étouffer le gazon. Mais laissez se développer les pâquerettes et autres primevères. Avec leur pollen, elles attirent les insectes butineurs, très utiles au jardin pour la pollinisation.
  • En octobre, comme fertilisant, étalez 2 à 3 cm de terreau issu de votre compost finement tamisé. Utilisez un balai à gazon pour bien répartir.
  • Si vous avez de la mousse, passez un scarificateur manuel 1 ou 2 fois (printemps et automne) par an. En cas d’invasion importante, utilisez un aérateur à gazon. Épandez ensuite du sable sur la pelouse que vous balayez bien pour qu’il pénètre dans les trous, rendant ainsi la terre moins collante. Cela vous évitera d’avoir à employer un produit chimique antimousse.
  • Dans les parties trop ombragées, préférez une plante couvre-sol au gazon : lierre, hellébore, pervenche.

 

Cet article est tiré de Un jardin bio c'est malin, de Daniel Brochard, paru aux éditions Leduc.

 

Articles du thème Mon jardin bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Anne-77 le 4 août 2015 à 21h18
Jardins

Merci pour ces conseils jardinage.

Anne

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte