DIY

DIY : Corbeille Azia

Publié le 16 juillet 2016
1/10
© Sylvie Bégot

1 Pour réaliser cette sublime panière, vous aurez besoin de :

  • 12 bandes de plastiques rigides noires (feuillard) de 1cm de largeur de 60 cm de longueur
  • 5 bandes de feuillard noires de 60 cm de longueur, 3 bandes pour la clôture et 2 bandes pour la bordure
  • 1 bande de feuillard blanc de 0,5 cm de largeur, de 1 m de longueur
  • une dizaine d’épingles à linge
  • deux règles lourdes

Cette corbeille nécessite un tissage typique d’Asie permettant de réaliser des objets légers et solides grâce au tissage triaxial. Vous pouvez utiliser des bandes souples (feuillards de conditionnement) de différentes largeurs ou des bandes de papier plus souples. Pour une meilleure compréhension, j’emploie ici une bande blanche à chaque étape.

Taille de l'objet fini : 12cm de hauteur - 18cm de diamètre du bas et du haut

© Sylvie Bégot

2 TISSAGE DU FOND, 1ère étape :

Disposez 4 bandes parallèles à gauche. Posez sur ces premières, 4 autres bandes parallèles à droite sans les entrelacer. Les bandes forment des losanges. Posez les deux règles lourdes pour maintenir les bandes pendant le tissage du fond. Il forme un grand losange composé de 9 petits.

© Sylvie Bégot

3 2ème étape :

Débutez le tissage à droite du losange du bas. Tissez une bande dessous dessus jusqu’en haut. 

© Sylvie Bégot

4 3ème étape :

Tissez une seconde bande parallèle à la première pour obtenir des hexagones. 

© Sylvie Bégot

5 4ème étape :

Placez les 2 autres bandes, 1 d’un côté, 1 de l’autre. Le tissage du fond est terminé. Vous obtenez un grand hexagone composé de 7 petits hexagones. 

© Sylvie Bégot

6 TISSAGE DE LA CLÔTURE, 5ème étape

Coupez 3 bandes de feuillard noir de 60 cm de long pour le tissage de la clôture. Puis pliez les bandes (montants) sur le périmètre de l’hexagone pour préparer le tissage de la clôture. 

© Sylvie Bégot

7 6ème étape :

Tissez devant derrière et croisez les montants. Le croisement des montants permet de maintenir la bande de tissage en place. Maintenez avec une épingle le début du tissage.

Superposez le début et la fin de la bande pour terminer le premier tour. Continuez le tissage des 2 autres bandes pour monter votre panière

© Sylvie Bégot

8 7ème étape :

Pliez les montants à l’intérieur et à l’extérieur pour bloquer la dernière bande de tissage. Placez une bande à l’intérieur et une à l’extérieur pour la bordure. Maintenez le tout avec des épingles à linge. 

© Sylvie Bégot

9 8ème étape :

Coincez l’extrémité du feuillard blanc dans la bordure et entourez fermement le feuillard pour former la bordure. Coupez les montants au ras de la bordure.

© Sylvie Bégot

10 C'est fini !

Vous pouvez désormais vous vantez de posséder une superbe homemade-panière ! Et pour encore plus de vannerie et d'économie, retrouvez le livre de Sylvie Bégot, La vannerie dans tous ses étatspublié aux éditions Alternatives. 

Essayez-vous donc à l'éco-vannerie grâce au nouveau livre de Sylvie Bégot La vannerie dans tous ses états ! Le coup de coeur de la rédac ? Cette superbe corbeille Azia !

Pour réaliser cette sublime panière, vous aurez besoin de : 

  • 12 bandes de plastiques rigides noires (feuillard) de 1cm de largeur de 60 cm de longueur
  • 5 bandes de feuillard noires de 60 cm de longueur, 3 bandes pour la clôture et 2 bandes pour la bordure
  • 1 bande de feuillard blanc de 0,5 cm de largeur, de 1 m de longueur
  • une dizaine d’épingles à linge
  • deux règles lourdes

Cette corbeille nécessite un tissage typique d’Asie permettant de réaliser des objets légers et solides grâce au tissage triaxial. Vous pouvez utiliser des bandes souples (feuillards de conditionnement) de différentes largeurs ou des bandes de papier plus souples. Pour une meilleure compréhension, j’emploie ici une bande blanche à chaque étape.

Taille de l'objet fini : 12cm de hauteur - 18cm de diamètre du bas et du haut

 

TISSAGE DU FOND : 

1ère étape : 

Disposez 4 bandes parallèles à gauche. Posez sur ces premières, 4 autres bandes parallèles à droite sans les entrelacer. Les bandes forment des losanges. Posez les deux règles lourdes pour maintenir les bandes pendant le tissage du fond. Il forme un grand losange composé de 9 petits.

2ème étape : 

Débutez le tissage à droite du losange du bas. Tissez une bande dessous dessus jusqu’en haut.

3ème étape : 

Tissez une seconde bande parallèle à la première pour obtenir des hexagones. 

4ème étape : 

Placez les 2 autres bandes, 1 d’un côté, 1 de l’autre. Le tissage du fond est terminé. Vous obtenez un grand hexagone composé de 7 petits hexagones. 
 

TISSAGE DE LA CLÔTURE 

5ème étape : 

Coupez 3 bandes de feuillard noir de 60 cm de long pour le tissage de la clôture. Puis pliez les bandes (montants) sur le périmètre de l’hexagone pour préparer le tissage de la clôture. 

6ème étape : 

Tissez devant derrière et croisez les montants. Le croisement des montants permet de maintenir la bande de tissage en place. Maintenez avec une épingle le début du tissage.

Superposez le début et la fin de la bande pour terminer le premier tour. Continuez le tissage des 2 autres bandes pour monter votre panière.

7ème étape : 

Pliez les montants à l’intérieur et à l’extérieur pour bloquer la dernière bande de tissage. Placez une bande à l’intérieur et une à l’extérieur pour la bordure. Maintenez le tout avec des épingles à linge. 

8ème étape : 

Coincez l’extrémité du feuillard blanc dans la bordure et entourez fermement le feuillard pour former la bordure. Coupez les montants au ras de la bordure.

Articles du dossier Economie humaine
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte