L’électricité hydraulique

Publié le 10 avril 2008 - Mis à jour le 30 novembre 2012

L'eau produit de l'énergie mais avez-vous pensez à utiliser la force hydraulique chez vous ?

hydraulique

Retaper un moulin ? Un projet de vie, la préservation du patrimoine, et… la remise en route de la production d’énergie ! À part l’installation d’une petite conduite forcée en montagne, la rénovation d’un moulin est la voie royale. Parce que l’autorisation d’exploiter la force de l’eau perdure si elle a un jour été octroyée (elle est bien difficile à obtenir, sinon).
Le principe : l’eau circule à travers une petite turbine, dont la rotation entraîne une « dynamo » qui produit du courant. La puissance disponible dépend de l’importance du dénivelé parcouru par l’eau et de son débit. Si l’exploitation d’une conduite d’eau est assez simple (moins de 20 kilowatt (kW) de puissance), la mise en œuvre d’une turbine de moulin (jusqu’à 500 kW) est lourde, de longue haleine, et nécessite une véritable étude (économique et environnementale).
Avec un tarif d’achat préférentiel d’environ 0,06 €/kWh, garanti pendant 20 ans et modulé (saisons, puissance), l’amortissement peut tomber à une décennie.
Prix : il dépend de nombreux paramètres : étude de site (3 à 20 000 €), turbine (300 à 600 €/kW), appareillage électrique (jusqu’à 100 000 €), raccordement au réseau (10 000 €), travaux (petit barrage de retenue, pour moulin), etc.

Patrick Piro
Articles du thème Eco construction
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !