L’énergie solaire : les solutions thermiques et photovoltaïques

Publié le 25 août 2010 - Mis à jour le 30 novembre 2012

De plus en plus de Français s’intéressent aux énergies non polluantes (solaires, bois, ou encore géothermie). Leur attractivité au niveau de la fiscalité les rend de plus en plus populaires. Parmi elles, l’énergie solaire qui peut être recueillie partout en France.

L’énergie solaire : les solutions thermiques et photovoltaïques

Pas besoin d’habiter dans le Sud pour penser à l’énergie solaire et s’équiper de panneaux photovoltaïques ou de capteurs solaires thermiques. Une installation solaire peut fonctionner partout, mais évidemment les performances ne seront pas identiques entre Lille et Marseille.

Tout d’abord, il convient de distinguer deux types d’équipements. Si vous souhaitez produire de l’électricité pour votre usage ou pour la commercialiser (dans la grande majorité des cas) vous devrez être équipés de panneaux solaires photovoltaïques. Bien que l’investissement de départ prête à de nombreuses hésitations, les économies d’énergies annuelles en rassurent plus d’un.

En revanche, si vous voulez obtenir de l’eau chaude pour un usage domestique ou alimenter un circuit de chauffage, il vous faudra des capteurs solaires thermiques et donc opter pour un chauffe-eau solaire ou un chauffage solaire. L’énergie du soleil a l’avantage d’être « gratuite » et de n’être quasiment pas polluante. Cependant, la fourniture en chaleur intermittente dûe aux aléas du soleil oblige le consommateur à posséder une source d’énergie d’appoint comme le gaz ou l’électricité.

Toutefois, si vous disposez de la place suffisante des installations mixtes peuvent être envisageables. Dans les deux cas, il est indispensable que l’installation de modules photovoltaïques ou de capteurs thermiques soit réalisée par des professionnels compétents, capables de dimensionner puis d’installer correctement des équipements de qualité.

Pour vous aider, deux labels permettent d’identifier les artisans habitués à ce genre d’installations :

  • Qualisol : pour les installateurs de capteurs solaires.
  • QualiPV : pour les professionnels du photovoltaïque
Au niveau du matériel, il vaut mieux privilégier des produits étiquetés CSTBat, Solar Keymark (pour le solaire thermique), ou du matériel bénéficiant d’un avis technique du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB).
Les arnaques sont en effet de plus en plus fréquentes dans ce domaine. En France, 37% des installations sont non conformes et ce chiffre atteint 50% en France métropolitaine (selon une étude réalisée par Consuel en 2009).
Alexandra Hoffmann
Articles du thème Eco construction
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte