Lutter naturellement contre les petites bêtes indésirables…

Publié le 11 juin 2009 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Les mouches

D’une manière générale, toute utilisation d’insecticide est déconseillée. Vous envisagez mal le papier tue-mouche ? Il vous reste à fermer les volets de la pièce où elle se multiplient en n’en laissant qu’un entrouvert : les mouches s’en iront progressivement…

Les moustiques

Tous les produits à base de citriodol, principe actif de l’huile essentielle d’eucalyptus citronné, ou comme la citronnelle de Java sont les plus naturels pour lutter contre les insectes piqueur comme les moustiques, les taons, les aoûtats… pour une odeur neutre, on aura recours aux sprays à base d’Etofenrox (Biovectrol), à vaporiser sur les vêtements ou les moustiquaires. Malgré son nom peu catholique, cette molécule approuvée par l’OMS serait moins toxique que les répulsifs classiques. A base d’ingrédients naturels, la lotion Repel Moustic (Cattier) est quant à elle certifiée Cosmétique Bio.

Les mites

Certains de ces petits papillons s’attaquent aux vêtements, d’autres aux aliments secs (céréales, fruits secs…), qu’on veillera à stocker dans des boîtes hermétiques. Pour les premiers, les essences de cèdre et de lavande éloignent les adultes, mais ne tuent pas les larves. Pour les déloger, lavez vos vêtements avant de les entreposer. Prévenez leur retour avec des plantes répulsives : lavandes, aspérule, tanaisie… Il existe des pièges englués pour mites alimentaires.

Les fourmis

La méthode la plus écologique quand elles surgissent sur votre terrasse ? Les ébouillanter ! Le camphre et le citron sont de bon répulsifs à placer sur leur passage. On trouve aussi un insecticide biologique en poudre à base de pyrèthre (Fourmiclac).

Les cafards

Utilisez des pièges spécifiques qui les attirent et les empêchent de ressortir (pièges à glu avec appât alimentaire).

Les rongeurs

Là encore, l’antédiluvienne tapette à souris reste la méthode la plus naturelle… Des modèles pour âmes sensibles existent, qui permettent de se débarrasser du cadavre sans le voir. On peut aussi s’en prévenir avec des granulés répulsifs naturels, à placer à l’extérieur sinon… gare aux odeurs !

En savoir plus : Petites bêtes de nos maisons, comment se débarrasser des gêneurs, comment cohabiter en paix, par Vincent Albouy, éditions Vecchi, 2005

Catherine Levesque
Articles du thème Do It Yourself
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par yofaca le 19 juillet 2009 à 09h46
insatisfaite

je veux lire l'article "lutter naturellement contre les petites betes...." mais a chaque fois je me retrouve sur cette page, pourtant je me suis inscrite et connecter ?

Par toutoune40 le 26 février 2010 à 10h57
contre les petites bêtes...

L'été dernier je me suis faite dévorée par les moustiques ! En plus je développe une allergie et comme j'habite près d'un étang... Y a beaucoup de moustiques !!!!! J'ai essayé les bougies, la citronnelle sur ma fenêtre, les cremes bio pour se tartiner le corps mais rien n'est éfficace ! J'envisage peut-être les moustiquaires aux fenêtres pour que mes nuits ne soient plus un cauchemar ...

Par adam le 30 juillet 2011 à 12h47
aadasdsa

Utilisez des pièges spécifiques qui les attirent et les empêchent d

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !