Jardin

Mélanger les couleurs au jardin

Publié le 9 septembre 2016 - Mis à jour le 14 avril 2017
Le travail du jardinier n'empêche pas les surprises de la nature
Le travail du jardinier n'empêche pas les surprises de la nature
© Pixabay

Il est rare qu’un jardinier rêve d’un jardin monochrome. Pour beaucoup, l’art du jardinage repose sur une association de couleurs destinée à créer de mystérieux contrastes. Et si vous vous lanciez ?

Lorsque vous concevez votre palette de couleurs, prenez en compte la lumière et les différentes nuances, textures, formes et couleurs du feuillage, des fleurs, des baies, des fruits, des herbes, du mobilier de jardin, des murs, etc.

Tel un artiste devant son chevalet, imaginez le tableau d’ensemble en sachant que les effets des couleurs peuvent varier lorsque certaines fleurs se retrouvent côte à côte. Préparez vos harmonies dans un pot, un bac, au milieu d’un parterre de fleurs, à travers le jardin tout entier.

DÉFINIR LES CONTRASTES GRÂCE AU CERCLE CHROMATIQUE
Pour obtenir des harmonies séduisantes, choisissez des nuances proches sur le cercle chromatique. Vous pouvez également jouer avec les différentes nuances d’une seule couleur. Les roses, violets et lilas constituent toujours un mariage harmonieux.

Si vous aimez les contrastes saisissants, utilisez des couleurs complémentaires qui se rehaussent l’une l’autre en accentuant leurs différences, comme des coquelicots sur un fond vert ou des fleurs orange associées à du bleu.

L’ENVIRONNEMENT
Lors du choix des variétés et des couleurs, soyez attentif à la situation de votre jardin. Ouvre-t-il sur la campagne ? Longe-t-il les champs d’une ferme ? Est-il proche de l’océan, cerné par des maisons ? Est-ce une terrasse en plein ciel ?

À la campagne, des fleurs sauvages locales constituent une déli- cieuse harmonie visuelle avec les champs alentour.

Au bord de la mer, vous pouvez utiliser des morceaux de bois et des objets trouvés sur la plage pour apporter une touche originale à votre jardin ou construire une clôture. Faites pousser des bruyères et des fleurs qui rehausseront les compositions locales.

Dans un jardin de ville ou sur une terrasse, prenez en compte les couleurs des immeubles voisins et les nuances dominantes du paysage urbain. Mon patio est surplombé par les murs blancs d’un bureau ; à l’opposé, les minuscules fleurs blanches et le feuillage vert d’un jasmin grimpant leur font écho tout en rehaussant leur éclat.

Pensez à habiller de treillage les murs qui cernent votre terrasse pour protéger son intimité. Des plantes grimpantes et des fleurs parfumées accentuent l’effet d’un refuge en plein ciel – une enclave sûre qui laisse à sa porte le monde et ses tracas.

 

Cet article est tiré du livre de Charles Phillips, L'influence énergétique des couleurs, paru aux éditions Le courrier du livre.

Articles du thème Mon jardin bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte