La pompe à chaleur

Publié le 4 avril 2008 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Energie thermodynamique par excellence, elle a le vent en poupe, il s'agit de la pompe à chaleur !

pompe à chaleur

Elles sont à la mode ! Le principe est celui du réfrigérateur, à l’envers : un liquide frigorigène « pompe » des calories dans le sol, l’eau ou l’air, pour les restituer au logement, via un plancher chauffant, des radiateurs basse température ou par soufflage d’air (peu agréable…). Certains modèles « inversibles » peuvent rafraîchir en été, de 4 à 5°C.

Attention, ces machines consomment beaucoup d’électricité, il faut donc être très vigilant sur leur rendement (appelé COP), qui doit impérativement dépasser 3,3. Les plus performantes vont, grâce à un circuit de captage, puiser leurs calories à 80 m dans le sol ou une nappe phréatique, ou à 1 m sous le sol seulement, avec un circuit de captage courant sur environ 1,5 fois la surface à chauffer. Ce qui nécessite donc un terrain.

Les plus simples à installer (mais les moins performantes) puisent les calories dans l’air, comme une climatisation. Mais leur COP chute dramatiquement quand il fait froid dehors… La pompe à chaleur doit alors compter sur un chauffage d’appoint.

Prix : par m2 chauffé, entre 70 et 180 euros selon modèle) et 3 euros d’électricité par an, dont on soustraira le crédit d’impôt.

Choisir : optez pour un modèle disposant de la marque « NF PAC », aux performances garanties, et un installateur adhérant à la marque « Qualipac ».

Patrick Piro
Articles du thème Eco construction
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !