Bouturer les géraniums de balcon

Publié le 27 juillet 2012 - Mis à jour le 25 novembre 2012

C'est en été qu'il faut bouturer les pélargoniums, appelés couramment géraniums. Sélectionnez les plus beaux, les plus solides et les plus sains, et effectuez facilement cette opération amusante qui reproduit à l’identique les variétés élues.

Bouturer les géraniums de balcon
Bouturer les géraniums de balcon

Choisissez les pieds de géraniums à multiplier
Les plantes doivent être en bonne santé, mais peuvent être âgées : c’est une façon de rajeunir un pied épuisé.
Prélevez une tige. Coupez au sécateur des extrémités de tiges saines de 10 à 15 cm de longueur.

Préparez les boutures
Ôtez les feuilles situées à la base pour qu’il y ait un ou deux nœuds nus. Coupez, aux ciseaux, une partie du feuillage restant, afin de limiter l'évaporation. Supprimez fleurs et boutons, qui épuiseraient la future plante.

Trempez-les dans l’hormone de bouturage. Afin de favoriser la reprise, trempez l'extrémité des tiges prélevées dans un peu d'eau, puis plongez-les dans l’hormone en poudre (à acheter en jardinerie). Faites tomber l'excédent en tapotant légèrement les tiges du bout du doigt.

Cette hormone constitue une bonne garantie de reprise pour la formation rapide de racines mais n’est pas indispensable.

Préparez le substrat. Mélangez du terreau de plantation et du sable à parts égales, ou achetez un mélange tout fait.

 
Rempotez en godet. Choisissez des godets en plastique, ou mieux, en tourbe. Ces derniers pourront être placés en terre directement, lors de la transplantation. Emplissez les godets avec le substrat. Arrosez. Lorsque l’eau est absorbée, faites un trou avec le doigt, ou avec un crayon, au centre. Placez une tige dans le trou. Tassez avec le bout des doigts. Arrosez à nouveau, légèrement.

Laissez en attente. Placez les godets à mi-ombre, arrosez régulièrement. Avant chaque arrosage, le substrat doit être sec en surface mais pas en profondeur. Le plus simple est de vérifier avec le doigt. Les racines vont se former rapidement. En octobre, il ne vous restera qu’à les hiverner dans une pièce lumineuse et hors gel en attendant de les sortir en mai prochain.

botanic
Articles du thème Mon balcon bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte