Choisir son arbre fruitier

Publié le 14 octobre 2011 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Dans les petits jardins, il n'y a souvent la place que pour un arbre fruitier. Dans les plus grands, autant ne pas se tromper dans le choix et envisager toutes les possibilités de l'éventail proposé.

Choisir son arbre fruitier

1/Tenez compte de l’exposition. La meilleure situation est au soleil, à l’abri du froid et des vents.

2/Choisissez une forme adaptée : un arbre tige ou ½ tige de plein vent, si vous avez de la place. En fuseau, gobelet, ou palmette si la place est plus réduite.

3/Réfléchissez bien sûr aux fruitiers que vous souhaitez, mais également à la variété : certaines demandent moins d’entretien car elles sont résistantes aux maladies, d’autres à petit développement nécessitent moins de taille et sont adaptés à la culture en pot, il existe également des variétés autofertiles, etc.

4/Pensez aussi aux dates de récolte qui vous conviennent. Par exemple, ne plantez pas un prunier si vous partez en vacances systématiquement en juillet et août.

5/Quelques idées :

  • Les pêchers, nectariniers et abricotiers sont réservés aux régions qui bénéficient d’un climat doux et d’un ensoleillement maximum. Certaines variétés résistent aux basses températures.
  • Les pommiers, pruniers, cerisiers et poiriers sont les 4 espèces les plus répandues dans les vergers. Elles peuvent être cultivées dans toutes les régions.
  • Les noisetiers, châtaigniers, noyers remplissent, à l’automne, les paniers de fruits secs et de feuilles colorées. Majestueux, ils font pénétrer la magie de la forêt dans le jardin.
  • Les figuiers demandent beaucoup de chaleur, et donc une variété adaptée à votre région.

Texte : Rose Landrieux

botanic
Articles du thème Mon verger bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte