Maison d'oiseau

Construire un nichoir à oiseau

Publié le 26 octobre 2012
© Fotolia

Mésanges bleues et charbonnières, rouge-gorge, hirondelle, troglodyte, sitelle, rouge-queue, fauvette à tête noire... Les oiseaux comptent parmi les meilleurs alliés du jardinier.

 

Les sites propices se font rares, notamment en ville car les vieux arbres sont rares et les maisons sont restaurées. Seule solution pour les attirer dans votre jardin : poser un nichoir.

La mésange bleue, légère et acrobatique, recherche inlassablement les pucerons et autres petits insectes cachés jusque dans les rameaux les plus fins des rosiers et des arbres fruitiers. Dans un verger, elles détruisent jusqu'à 90 % des larves hivernantes des carpocapses, c'est-à-dire le ver des pommes et des poires. Alors que le merle, la fauvette et la plupart des oiseaux bâtissent leur nid en coupe dans un arbre ou un buisson, les mésanges, l’étourneau et la sitelle aménagent leur nid dans le trou d’un arbre ou d’un mur en terre.

Du bois brut non traité

Choisissez une planche de bois de 2 cm d’épaisseur. Du bois brut en pin, red cedar, chêne… Surtout pas d’aggloméré peu solide et contenant trop de substances chimiques. Le contreplaqué marine peut convenir à condition que les planches soient suffisamment anciennes pour qu’elles n’émettent plus de vapeurs toxiques.

Plan d’un nichoir simple, type « boite à lettres »

Sciez une planche de 16 cm de large et 146 cm de longueur.
Découpez ensuite le toit, les côtés, le fond selon le plan.
Sur la paroi de devant, percez le trou d’envol. Son diamètre sera de 28 mm pour accueillir la mésange bleue, noire ou nonette. Il sera de 32 mm pour accueillir la mésange charbonnière. Le bas de trou devra se situer à 18 cm du bas de la paroi de devant.

Montage du nichoir

Les côtés C, le devant D et le Dos sont vissés autour du fond F constitué d'un carré de 12 X 12 cm. Utilisez de préférence des vis inoxydables.
Assemblez le toit avec une charnière piano ou bien avec un morceau de cuir ou de plastique souple épais ou de chambre à air.
Posez deux crochets contrevent de chaque côté pour bien maintenir le toit sans risque qu'il ne gondole.
Couvrez l'extérieur du nichoir (pas l'intérieur) d’une lasure ou d’une peinture résistante, écologique, plusieurs semaines avant la pose de sorte que les odeurs aient le temps de se volatiliser.

Pose du nichoir

Pour favoriser la fixation du nichoir, vissez verticalement à l’arrière un tasseau large et long qui sera attaché à l’arbre. Installez votre nichoir à mésanges sur le tronc d’un arbre ou sur une grosse branche verticale, entre 2 et 4 m de hauteur, à l’abri des vents et des pluies dominantes.
Fixez le fermement sans étrangler l’arbre.
Évitez de l’accrocher juste au dessus d’une branche qui pourrait permettre l’accès d’un prédateur.

Botanic
Articles du thème Soins naturels pour animaux
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par senne le 27 janvier 2013 à 06h33
tout jardin

pour entretenir jardin et pelouse

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte