Créer une jardinière d'aromatiques

Publié le 9 mai 2008 - Mis à jour le 2 mars 2015
Conseils pour réaliser une jardinière d'aromatiques
Conseils pour réaliser une jardinière d'aromatiques
© Fotolia

Pour avoir des herbes délicieuses à portée de main et varier votre alimentation en l’égayant, quoi de mieux que la culture de plantes aromatiques en jardinière ?

Ainsi, même un simple rebord de fenêtre vous permet d’assouvir vos envies de verdure en retrouvant le plaisir des cueillettes.

 Voici comment procéder :

1/ Choisissez une jardinière de belle taille, avec plusieurs orifices pour que l’eau s’écoule facilement. Drainez le fond avec des billes d’argile sur 3 cm d’épaisseur.

2/ Pour avoir de belles fenêtres gourmandes, et des herbes pour tous les goûts, groupez en jardinière celles qui ont les mêmes exigences. Le secret de la réussite réside dans l’association d’espèces aux exigences similaires.

3/ Emplissez les jardinières de terreau.

4/ Faites votre choix en rapport avec les exigences des plantes, pour les grouper par affinités :
Beaucoup d’aromatiques aiment le soleil. Thym, romarin, sarriette, sauge, hysope... tout un programme qui chante les vacances. Ces plantes aiment une terre bien drainée. Dans la nature, elles poussent en terre pauvre,caillouteuse. En pot, il suffit de copier la nature. Mélangez du sable au terreau pour permettre à l’eau de bien s’écouler, soyez avare d’arrosage, sans toutefois les laisser se dessécher.

D’autres semblent sorties tout droit de prairies fraîches. Elles supportent un petit coup de soleil sur le bout des feuilles si leur pied est au frais. Mais une ombre légère ne leur fait pas peur. Elles sont donc parfaites pour les balcons ou les cours situés au Nord ou à l’ombre des grands arbustes. Elles ont pour nom menthe ou mélisse et n’ont aucun complexe par rapport à leurs consœurs du Sud, car leurs arômes frais, piquants, mentholées, citronnés sont autant appréciés. Ciboule et ciboulette ont les mêmes besoins.

5/ Avant de planter les godets achetés, faites tremper les mottes dans l’eau pendant une heure. Distancez les plantes de 20cm. A la plantation, faites attention à ne pas enterrer le collet de la plante, ce qui la ferait pourrir. Il doit affleurer la surface. Arrosez.

6/ Ensuite, l’arrosage est à doser avec application. Comme il y a peu de terre, elle se dessèche très vite. L’arrosage doit être fréquent en été, tout en évitant de noyer les plantes. Les plantes de garrigues (thym, romarin, sarriette…) aiment que la terre sèche totalement entre deux arrosages, alors que les plantes de fraîcheur (ciboulette, menthe, mélisse..) doivent rester en sol frais. Il suffit de les arroser juste quand la terre est sècheen surface mais pas au cœur.

7/ Enfoncez 2 ou 3 cônes d’engrais organique à dissolution lente par jardinière. Ensuite, la suppression des tiges mortes, la taille régulière, spécifique pour chaque plante,et un arrosage judicieux sont les gages de succès.

8/ N’hésitez pas à prélever régulièrement les jeunes pousses, elles se renouvelleront bien vite. Essayez de tailler en boule, au fur et à mesure des cueillettes. Les plantes seront plus trapues et plus esthétiques.

Botanic
Botanic

Le conseil de botanic : n’oubliez pas d’installer des soucoupes afin d'éviter les écoulements d’eau d’arrosage. Pensez également à prévoir une couche de drainage de 2 à 3 cm au fond de la jardinière avec des billes d’argiles ou du petit gravier pour éviter l’eau stagnante au niveau des racines.

botanic
Articles du thème Mon balcon bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !