Habiller une pergola de belles grimpantes

Publié le 22 janvier 2010 - Mis à jour le 26 novembre 2012

Avant tout, lorsque vous installez une pergola ou un arceau, fixez-les solidement au sol, car le poids des plantes est plus important qu’on ne l’estime généralement.

Vient le choix des végétaux. Les grimpantes ont plusieurs façons de croître. Celles à privilégier doivent enlacer les piliers. Certaines ont des rameaux sarmenteux. Ces rameaux sont des branches à la croissance continue. Les tiges souples deviennent ligneuses au fil du temps. Ces végétaux conviennent parfaitement à la culture sur pergola, toutefois il est nécessaire de les fixer au fur et à mesure qu’ils grandissent. C’est le cas de tous les rosiers grimpants et rosiers lianes, du houblon, des solanums et du jasmin d’hiver.

D’autres plantes ont des rameaux volubiles. Leurs branches s’enroulent d’elles-mêmes autour des piliers, et souvent n’ont même pas besoin d’aide pour se fixer. Glycine, chèvrefeuille, jasmins, renouée, ipomées…Le diamètre du support doit être en rapport avec la vigueur de la plante. Les annuelles volubiles, fines, ont besoin d’un support de 2cm de diamètre maximum :  ipomées, Suzanne aux yeux noirs, haricots d’Espagne…Ce support ne doit pas dépasser 4cm de diamètre pour le chèvrefeuille, l’actinidia, l’aristoloche, l’akebia ou l’ipomée vivace. Il peut aller jusqu’à 15cm pour la glycine.

Quant aux plantes dont les rameaux possèdent des vrilles, elles sont parfaites pour s’enrouler et se maintenir sur les arceaux en fil de fer. Passiflores, cobées, vigne…Les vrilles s’enroulent sur un petit support, que cela soit un fil de fer ou un treillage… Les clématites n’ont pas de vrilles mais un pétiole qui s’enroule sur le support à la façon d’une vrille.

Pour la plantation, optez pour deux espèces semblables en vis-à-vis, ou deux espèces différentes, mais de la même vigueur, et qui se marient bien. N’hésitez pas à planter une espèce vigoureuse, comme un rosier grimant, et une plante plus légère à son pied, comme une clématite à grandes fleurs. Ou encore à installer quelques grimpantes annuelles dans une plante grimpante à demeure : des ipomées dans une glycine, par exemple, qui fleuriront en plein été, lorsque la glycine sera défleurie.

botanic
Articles du thème Mon jardin bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !