Jardinage bio : pourquoi s’y intéresser?

Publié le 15 mai 2008 - Mis à jour le 26 novembre 2012

Vous commencez à vous rendre compte que trop de jardiniers utilisent des fertilisants et des pesticides chimiques, sans en connaître les graves conséquences sur leur santé et en terme de pollution dans l'eau, dans le sol : légumes trop riches en nitrates et contenant des résidus de pesticides, pollution des nappes phréatiques, destruction des auxiliaires en même temps que des ravageurs...

Jardinage bio : pourquoi s’y intéresser?
Jardinage bio : pourquoi s’y intéresser?

Le jardinage bio est une méthode favorable à la santé et qui préserve les sols ainsi que les nappes phréatiques.

 
 

Pour Jardiner Bio, vous avez besoin de connaître :

  • Les méthodes de compostage et leurs utilisations
  • Les traitements naturels au potager et jardin
  • Reconnaître les herbes dites "mauvaises"
  • Les moyens de luttes naturelles contre les ravageurs et les maladies des plantes
 

Deux questions parmi les plus courantes :

 
 

Comment se fait donc la fertilisation ?

 

La fertilisation se fait par l'apport de compost selon les besoins de chaque plante ou légume, de fumier et par l'utilisation d'engrais vert : chaque parcelle inutilisée est semée d'engrais vert (moutarde, phacélie, trèfle, épinard, seigle, pois, lupin... dans le cas d’un potager bio) selon le terrain et la saison ou tout simplement laissée enherbée afin que le sol soit toujours couvert pour ne pas être « lessivé ». En plus de protéger le sol l'engrais vert produit de l'humus et grâce à ses racines, le travaille.

 
 

Y a-t-il des insecticides que l’on peut utiliser ?

 

On utilisera en insecticide la roténone, le pyrèthre (tous deux issus de plantes), le savon noir liquide (dilué à 3 %) contre les pucerons et le bacille de Thuringe (Bacillus Thuringiensis : préparation microbienne) contre les chenilles. En prévention contre les maladies le cuivre et le soufre sont deux fongicides intéressants.

 
 

Dernières recommandations

 

Le jardin biologique est un jardin « nature » que l'on maîtrise et que l'on ne domine pas. Les insectes, les oiseaux et même les « mauvaises » herbes ont leur place et concourent à maintenir ce petit éco-système en équilibre.

 

La culture bio dans les jardins s’avère intéressante et passionnante, elle mérite d’être propagée. Le travail de la terre en harmonie avec la nature a incontestablement des vertus équilibrantes sur les plans physique et psychologique.

 
 

Cet article est tiré du site de l’association Intelligence Verte qui a pour vocation la sauvegarde des espèces végétales et animales et la réhabilitation de variété agricoles anciennes. Retrouvez le programme des stages de Jardinage biologique à la Ferme de Sainte Marthe.

Association Intelligence Verte
Articles du thème Mon jardin bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte