La fin des ampoules à incandescence…

Publié le 20 octobre 2009 - Mis à jour le 4 novembre 2009

L’invention géniale de Joseph Swan, que Thomas Edison a amélioré par la suite, est l’objet de critiques acerbes de la part des écologistes, qui estiment qu’elles induisent une consommation d’électricité indécente. L’ampoule à incandescence, puisque c’est bien d’elle dont on parle, est-elle en train de vivre son inexorable déclin ?

L’Union européenne a bel et bien fixé la fin de ces ampoules : depuis le 1er septembre 2009, toute l’Europe vit au rythme de leur progressive suppression du commerce. D’ici à 2012, il deviendra de plus en plus difficile puis impossible de trouver des ampoules à incandescence, halogènes et fluorescentes compactes. Le retrait se fait par catégorie de Watts, ainsi il est déjà impossible de trouver des ampoules de 100 Watts dans le commerce, et dès l’an prochain, les ampoules de 75 Watts disparaîtront à leur tour de la circulation.

Pas question de se retrouver dans le noir pour autant ! La suppression des ampoules traditionnelles se fait au profit d’ampoules nouvelle génération, aussi appelées ampoules à LED. Celles-ci sont beaucoup moins gourmandes en électricité et respectent l’environnement car elles ne comportent pas de mercure.

En effet, pour une forte luminosité dans une pièce, il faut utiliser aujourd'hui une ampoule à incandescence de 100 W alors que le même éclairage peut s’obtenir avec une ampoule à économie d’énergie de 20 W. Ce rapport de 1 à 5 montre bien les économies globales d’électricité qui peuvent être faites. La Commission européenne estime ainsi que l’équivalent de la consommation d’énergie de 11 millions de ménages européens sera économisée dans le futur.

Certaines chaînes de magasins anticipent ces changements. C’est le cas d’IKEA, dont l’engagement pour l’environnement est très fort. La marque suédoise ne vend déjà plus d’ampoules de 100 et 75 W et d’ici à la fin de l’année, les ampoules traditionnelles de 25, 40 et 60 W vont également disparaître. IKEA va donc plus vite que le calendrier fixé par le gouvernement français et la Commission européenne, et c’est tant mieux pour la planète, mais aussi pour notre porte-monnaie.

En effet, bien que plus chères à l’achat, ces ampoules ont une durée de vie beaucoup plus longue que les ampoules traditionnelles. Et comme elles permettent de réduire avec succès la consommation d’électricité, la facture en fin de mois est plus légère ! Un quotidien tokyoïte, le Tokyo Shimbun, a ainsi calculé que s’éclairer avec des ampoules à LED pendant un an coûte en moyenne 300 yens (soit 2,30 euros) contre 2380 yens (soit 18,20 euros) pour une ampoule incandescente… Qui a dit qu’écologie et économie ne pouvaient pas aller de paire ?

Retrouvez IKEA sur Internet !

Claire Sejournet
Articles du thème Eco construction
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par anne.leon le 15 décembre 2009 à 17h20
mercure

Estampillées "Ecolo" un peu vite, ces ampoules sont pourtant de véritables bombes à retardement car elles contiennent une quantité non négligeable de mercure à l'état gazeux et parce qu'elles émettent des champs magnétiques et des radio fréquences.
Elles fonctionnent exactement comme les tubes fluorescents: une décharge électrique provoque la collision d'électrons avec des ions de vapeur de mercure, générant un rayonnement ultraviolet par excitation des atomes de mercure.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !