La pose d'un tuyau microporeux

Publié le 5 avril 2012 - Mis à jour le 26 novembre 2012

Fabriqué en caoutchouc de récupération, le tuyau microporeux laisse doucement passer l'eau qui s'infiltre et imbibe le sol lentement sans aucun ruissellement et sans former la moindre croûte par la suite. Un réel avantage pour arroser sans gaspiller les zones du jardin et les plantes qui en ont vraiment besoin.

La pose d'un tuyau microporeux
La pose d'un tuyau microporeux

Étape 1 : la pose du tuyau
Déroulez le tuyau le long des rangs des plantes exigeantes: courgettes, tomates, aubergines, haricots, laitues estivales, jeunes plantations de haie ou d'arbustes… Approchez-le à 15 cm du collet des plantes. Fixez-le au sol avec des piquets de tentes ou des petits bâtons.

Étape 2 : paillez la terre
Recouvrez la terre et le tuyau microporeux d'un épais paillis végétal. Au pied des plantes vivaces, le tuyau peut être laissé en place pendant plusieurs années.

Étape 3 : branchez et arrosez la nuit
Branchez le tuyau microporeux à un robinet par l'intermédiaire d'un tuyau d'arrosage ordinaire. Ouvrez le robinet d'à peine un quart de tour. Attendez une minute que le tuyau se mette en charge. L'eau doit alors suinter du tuyau microporeux sans former de petits jets. S'il y a des jets, réduisez le débit. Le tuyau délivre sur une largeur de sol de 35 cm environ 9 litres d’eau / m / heure soit l'équivalent d'une pluie de 25 à 30 mm en une nuit. Ce qui couvre les besoins en eau des plantes pour environ 10 jours.

Texte : Denis Pépin

botanic
Articles du thème Mon jardin bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !