Labourer et amender son potager

Publié le 13 mai 2008 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Le sol est animé, peuplé de milliers d’organismes vivants, végétaux et animaux, qui travaillent en permanence, décomposant, transformant et enrichissant la terre. Cette population microbienne vit en profondeur. C’est pour cela alors qu’un bêchage trop profond retourne ces micro-organismes qui sont tués aussitôt quand ils sont à l’air libre.

Labourer et amender son potager

En hiver, c’est le moment de préparer le sol pour le printemps, mais faites-le en douceur !

  • Désherbez soigneusement avant de commencer le travail, en ôtant toutes les racines des plantes vivaces, comme les orties, l’oseille sauvage, le trèfle, le pissenlit, le bouton d’or, le chiendent…. Servez-vous de la binette, du couteau désherbeur ou de la gouge à asperge pour les racines pivotantes, et bien entendu, n’employez aucun désherbant chimique.

  • Choisissez le bon outil : la fourche écologique. Il suffit de l’enfoncer en terre puis d’agir sur le manche de l’outil pour lui imprimer un mouvement d’avant en arrière sans retourner le sol.

    • Amendez en mettant sur toute la surface une couche d’environ 5 cm de compost bien mûr ou de fumier. Incorporez grossièrement.

    Le gel va casser la structure de la terre et l’affiner. Celle-ci sera souple au printemps, prête à être griffée.

    botanic
    Articles du thème Mon potager bio
    Envie de réagir ? Je prends la parole
    Réaction à l'article
    Par naturand le 27 février 2009 à 15h43
    labourer et amender son potager

    Pourquoi vouloir retirer les pissenlits du potager qui sont une excellente salade, purifiante pour l'organisme.
    Quand on peut en repérer un pied, il suffit de le couvrir d'une cloche pour le faire blanchir. S'il y en a peu on le mélange a une autre salade .

    Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
    Magazine
    FemininBio - Le Mag

    OUI !
    J'aime FemininBio !

    Je m'abonne !