L'agenda du jardinier du 1er au 29 février

Publié le 24 mai 2008 - Mis à jour le 26 novembre 2012

Quand tailler mes rosiers ? Dois-je semer mes radis ? Est-il encore temps de faire mes boutures de géraniums ?
Pour tous ceux qui cherchent des réponses à leurs questions de jardinage, vous découvrirez ici les travaux à effectuer chaque quinzaine.

 

 
 
L'agenda du jardinier de février
L'agenda du jardinier de février
L'agenda du jardinier de février
L'agenda du jardinier de février
 
 
 
 
A prendre en compte...

N’oubliez pas de tenir compte de l'orientation de votre jardin, de votre situation géographique et donc des décalages de la végétation qui s’y rattachent !

Comme base de notre agenda, nous avons pris le climat tempéré de la zone de rusticité 8 (en jaune sur la carte). Cela correspond à "En ce moment".

Si vous n’habitez pas dans cette région, consultez la carte ci-dessous qui indique les avances ou les retards. Ainsi vous n’aurez qu’à vous reporter à la bonne quinzaine correspondante avec "Quinzaine suivante" ou "Quinzaine précédente".

Quinzaine précédante - Du 16 au 31 janvier
Côté verger
  • Si le sol n’est pas gelé, il est encore temps de planter arbres et arbustes fruitiers.
  • Vous rêvez d’un amandier ? Hâtez-vous de le planter, car sa période de repos végétatif se termine vers la mi-février !
  • Offrez un brin de toilette à vos arbres : grattez les troncs et les grosses branches à la brosse métalliques pour en ôter les mousses et le lichen.
  • Avant la fin du mois, apportez de la fumure aux pêchers et aux abricotiers.
  • S’il ne gèle pas, taillez la vigne et les arbres fruitiers à pépins. Mais veillez à ce que le temps soit sec pour que la cicatrisation se fasse correctement.

Côté potager

  • Et si vous preniez le temps d’imaginer de nouveaux agencements ? Vous pourriez inverser les parcelles, semer de nouvelles variétés, essayer des légumes insolites…
  • Plantez les échalotes et semez sous abris (chauffés !) les variétés hâtives de radis, de poireaux et de carottes à forcer, ainsi que les navets, les concombres et les choux-fleurs.
  • Laissez en terre choux et poireaux. S’il fait vraiment très froid, arrachez-les et conservez-les au frais, la tête en bas.
  • Récupérez l’eau de pluie : sans chlore ni calcaire, elle vous sera précieuse pour vos semis et vos repiquages.

Côté arbres, arbustes et haies

  • Griffez la terre au pied des arbres et des arbustes pour bien aérer le sol.
  • Vérifiez les liens et les tuteurs de vos dernières plantations.
  • S’il ne pleut pas suffisamment, veillez à ce que vos persistants ne se déshydratent pas. Arrosez-les si besoin. Mais gare au gel !
  • Plantez des couvre-sols aux pieds des haies.
  • Installez des supports pour les grimpantes que vous allez bientôt planter.
  • Taillez glycine et autres plantes grimpantes avant qu’elles ne s’allongent à la belle saison.

Côté massif

  • Débarrassez-vous des racines de chiendent et de liseron : c’est un peu fastidieux, mais vous n’aurez plus besoin de lutter contre par la suite !
  • Profitez d’une gelée ou d’une belle matinée de temps sec pour épandre du compost avant de retourner la terre : il n’en sera que mieux incorporé et la terre sera plus légère et facile à travailler.
  • Nettoyez les massifs de vivaces : coupez les tiges et les feuilles sèches, griffez la terre et divisez les touffes les plus importantes.
  • Si le sol n’est pas gelé, commencez à transplanter les bisannuelles que vous avez semées en été. Pensez à les associer aux bulbes de printemps !
  • Préparez les massifs de pensées, primevères, pâquerettes et giroflées.


Côté balcon et terrasse

  • Méfiez-vous du froid ! Enveloppez les parties aériennes de vos plantes avec du voile d’hivernage et rapprochez les jardinières des murs pour les protéger du gel.
  • Videz l’eau qui stagne dans les soucoupes : le froid empêche toute évaporation.
  • Rentrez les terrines de jacinthes et de narcisses que vous avez préparées à l’automne : il est temps de les forcer un peu à donner un petit air de printemps à la maison.
  • Colorez-vous la vie ! Commencez à installer vos premières jardinières de primevères et de pensées.

Côté plantes d’intérieur

  • Toilettez les feuilles de vos plantes vertes avec un chiffon doux humide : vous leur faciliterez la photosynthèse.
  • Aérez les pièces pour en renouveler l’oxygène, évitez de trop chauffer et augmentez l’hygrométrie : le chauffage dessèche l’air et les plantes !
  • Si vos pièces sont sombres, installez une lampe d’appoint au-dessus de vos plantes.

Texte : Marianne Boilève

En ce moment - Du 1er au 15 février
Côté verger
  • Griffez la terre au pied des arbres plantés à l’automne et reformez, si nécessaire, la cuvette pour que l’eau de pluie ou d’arrosage profite bien aux racines.
  • Dans les zones de climat doux, prélevez les drageons de framboisiers que vous planterez juste avant le redémarrage de la végétation.
  • Pour éviter la propagation des maladies et des ravageurs, ôtez les fruits desséchés et ratissez les feuilles mortes : ce sont des foyers potentiels de parasites.

Côté potager

  • C’est le moment de semer les pois à grains ronds et les mangetout. Mais pensez à les protéger du picorage de nos amis les oiseaux par un tunnel un grillage qui, une fois relevé, servira plus tard de support de croissance.
  • Semez les aubergines sur une terre fraîche et riche, bien labourée. Les plants seront mis en place au mois de mai.
  • Semez les aromatiques, soit en pleine terre, mais dans un endroit abrité, soit dans des bacs entreposés sur la terrasse.
  • Commencez les semis de tomates pour savourer vos premières récoltes au mois de juin.
  • Tassez le sol autour des choux, des oignons blancs, des échalotes et des poireaux afin que les racines restent bien en contact avec le sol.
  • Mettez en jauge les légumes racines : vous libérerez de la place pour vos plantations de printemps !

Côté arbres, arbustes et haies

  • Réalisez vos boutures de buddleia, seringat et autres arbustes. Prélevez des tiges de l’année pas plus grosses qu’un crayon. Sectionnez ces rameaux en petits tronçons de 20 cm. Repiquez les boutures en pleine terre ou dans des pots, que vous arrosez et tiendrez au frais jusqu’au printemps.
  • Houx, rhododendrons, magnolias, camélias et glycines attendent d’être marcottés.

Côté massif

  • Préparez vos semis d’annuelles et de vivaces. Laissez-les bien au chaud, dans un endroit lumineux, avant de les repiquer dans des petits pots que vous mettrez en place une fois les gelées oubliées.
  • Pour aider les crocus et les perce-neige à pointer le bout de leur nez, enlevez feuilles mortes et brindilles : ils n’en fleuriront que plus facilement.

Côté balcon et terrasse

  • Vérifiez que les voiles de protection sont bien en place. Dès qu’il fait beau et doux, n’hésitez pas à les soulever pour renouveler l’air mais aussi éviter pourriture et moisissures.
  • Taillez la glycine sans toucher à la branche principale. Faites de même avec vos autres grimpantes, afin d’éviter les croissances anarchiques au printemps.

Côté jardin aquatique

  • C’est le moment où le niveau de l’eau est au plus bas : profitez-en pour nettoyer les berges de la mare et taillez les tiges mortes.

Côté plantes d’intérieur

  • Rempotez les cactées qui sont depuis deux ou trois ans dans le même pot. Coupez les racines abîmées, grattez un peu la motte et placez la plante dans un pot un peu plus grand, avec un mélange de sable et de terre spécial cactée.
  • La chasse aux cochenilles est ouverte ! Pour débarrasser vos plantes vertes de ces redoutables insectes, nettoyez les feuilles avec un coton imbibé d’un mélange d’un litre d’eau tiède et de 30 g de savon noir. Ajouter 5% d’alcool à brûler si l’attaque est sévère.

Texte : Marianne Boilève

Quinzaine suivante - Du 16 au 29 février
Côté verger
  • Derniers jours pour planter les arbres fruitiers à racines nues : qu’on se le dise !
  • Taillez les pêchers au moment où les boutons de fleurs commencent à éclater : vous pourrez ainsi plus facilement repérer les yeux à bois de ceux à fleurs.
  • Taillez les arbustes fruitiers (framboisiers, groseilliers…).
  • Tuteurez les arbres-tiges avant leur redémarrage…
  • Pulvérisez vos arbres avec des huiles blanches diluées à 2 %, juste avant la floraison. Utilisées en culture bio, ces huiles bouchent les organes respiratoires des insectes (surtout les pucerons et certaines cochenilles), sans porter préjudice à l’arbre.

Côté potager

  • Plantez en place, les topinambours, les échalotes, les oignons jaunes et blancs ainsi que l’ail rose.
  • Commencez les semis de carottes, de céleri, de navets et de laitues sous châssis. Vous pouvez aussi semer le persil et les poireaux en place ou en pépinière.

Côté arbres, arbustes et haies

  • À la fin du mois, coupez les tiges des saules et des cornouillers à écorce décoratives pour renouveler leur effet décoratif à la prochaine saison.
  • Taillez ou éclaircissez les arbustes à floraison estivale avant le réveil de la végétation. Effectuez également une taille sévère sur les haies nouvellement plantées (hors conifères).
  • Rabattez les clématites à 30 centimètres du sol ou à deux bourgeons au-dessus des jeunes pousses. Profitez-en pour bêcher un peu le pied et enfouir un peu de terreau de fumier…

Côté massif

  • Préparez le sol de votre future pelouse : éliminez cailloux, mauvaises herbes (racines comprises), amendez le sol. Pour les pelouses déjà existantes, il est temps de les nettoyer et de les aérer.
  • Achevez le labour et le bêchage des massifs et des plates-bandes. Apportez-leur du compost.
  • Finissez de tailler les rosiers, supprimez les gourmands et apportez du compost à chaque pied.
  • Dès que les fortes gelées sont passées, semez pavots, coquelicots, nielles des blés, capucines et bleuets. Et si un petit coup de froid s’annonce (jusqu’à moins 4°C), pas de panique ! Certaines plantes en verront même leur germination améliorée.
  • Rasez le vieux feuillage des Epimédium et apportez leur du compost. Procédez de même sur les tapis de couvre-sol (lamiers, consoudes, pervenches…).

Côté balcon et terrasse

  • Attention aux arrosages… Un coup de gel risque de tout gâcher !
  • Divisez les potées d’agapanthes.
  • Rempotez et éclaircissez les hortensias. Supprimez une tige sur deux en favorisant celles qui ont les bourgeons les plus arrondis : ce sont celles qui portent les fleurs.
  • Offrez un pot plus grand aux plantes qui se sentent trop à l’étroit chez elles.

Côté jardin aquatique

  • Pour maintenir une eau bien claire dans votre bassin, coupez des tiges d’osier, liez-les en fagot et plongez le fagot dans l’eau : cela évitera la prolifération des algues.
  • Attention ! Les batraciens vont bientôt venir pondre : évitez les grands nettoyages de printemps.

Côté plantes d’intérieur

  • Replantez en pleine terre (acide !) les azalées que l’on vous a offertes cet hiver… Elles seront bien plus heureuses dehors !
  • Rempotez votre hibiscus dès que vous le voyez bourgeonner.

Texte : Marianne Boilève

botanic
Articles du thème Les saisons au jardin
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !