L'agenda du jardinier du 1er au 31 août

Publié le 12 août 2008 - Mis à jour le 26 novembre 2012

Quand tailler mes rosiers ? Dois-je semer mes radis ? Est-il encore temps de faire mes boutures de géraniums ?
Pour tous ceux qui cherchent des réponses à leurs questions de jardinage, vous découvrirez ici les travaux à effectuer chaque quinzaine.

 

 
 
L'agenda du jardinier de juillet à
L'agenda du jardinier de juillet à
L'agenda du jardinier de juillet à
L'agenda du jardinier de juillet à
 
 
 
 
A prendre en compte...

N’oubliez pas de tenir compte de l'orientation de votre jardin, de votre situation géographique et donc des décalages de la végétation qui s’y rattachent !

Comme base de notre agenda, nous avons pris le climat tempéré de la zone de rusticité 8 (en jaune sur la carte). Cela correspond à "En ce moment".

Si vous n’habitez pas dans cette région, consultez la carte ci-dessous qui indique les avances ou les retards. Ainsi vous n’aurez qu’à vous reporter à la bonne quinzaine correspondante avec "Quinzaine suivante" ou "Quinzaine précédente".

Quinzaine précédente - du 16 au 31 juillet
Côté verger
  • Aménagez des cuvettes au pied des jeunes arbres et des petits fruitiers afin de pouvoir les arroser copieusement.
  • Faites la toilette des framboisiers non remontants : débarrassez-les des branches ayant fructifié en les rabattant au niveau du sol.
  • Taillez les cassissiers et les groseilliers quand la récolte est achevée.
  • Taillez les gourmands des fruitiers.
  • Cueillez les premières poires d’été. La Guyot et la Williams sont prometteuses. Dégustez-les très vite : au contraire de leurs cousines d’automne, les poires d’été n’attendent pas.
  • Surveillez les poussées d’oïdium, la tavelure, le mildiou… et toujours les pucerons !

Côté potager

  • Faites un peu couler l’eau de votre tuyau d’arrosage quand vous arrosez en fin de journée : l’eau qui a stagné toute la journée en plein soleil est brûlante !
  • Adoptez des capucines : non seulement vous embellirez votre potager, mais ces dames détourneront pucerons noirs et chenilles de vos fèves et de vos choux.
  • Soyez tendres avec vos haricots : buttez-les ! Ils n’en prendront que mieux racines et seront mieux nourris. Pour la récolte, faites votre cueillette à la fraîche, le matin ou le soir.
  • Semez en pleine terre chicorée, radis, laitues d’automne, mâche et haricots mange-tout.
  • Récoltez l’ail et l’échalote en déterrant précautionneusement les bulbes quand les feuilles ont jauni.
  • Arrosez le compost avec de l’eau de pluie, agrémentée de temps en temps de purin d’orties.

Côté arbres, arbustes et haies

  • Taillez les haies de buis et de lauriers roses. Profitez-en pour faire des boutures de lauriers.
  • Taillez les arbustes défleuris comme les seringats, les cotonéasters ou les odorants romarins.
  • Pincez les jolies pousses des arbustes récemment plantés : ils n’en seront que plus vigoureux.

Côté massif

  • Tondez régulièrement, mais pas trop ras si le gazon souffre de la chaleur.
  • Si vous avez une prairie naturelle, laissez mûrir les graines avant de faucher pour que les fleurs sauvages aient le temps de se ressemer.
  • En cas de fortes chaleurs, surveillez de près azalées et rhododendrons : ils déshydratent facilement.
  • Supprimez les fleurs fanées de toutes les plantes : c’est plus joli et vous éviterez qu’elles ne s’épuisent.
  • Taillez court les lavandes.
  • Semer les plantes à massifs du printemps prochain. Pensez aux pavots vivaces : ils ne sont pas exigeants et aiment bien tous les sols à condition d’être installés au soleil.
  • Bouturez vos rosiers préférés : prélevez des tronçons de l’année avec trois étages de feuilles, coupez chaque feuille à moitié et installez la bouture dans un mélange sableux et frais en l’enfonçant aux deux tiers et mettez-là à la lumière mais à l’abri du soleil. Arrosez abondamment. Pour garantir le succès de la reprise, vous pouvez abriter vos boutures sous une jolie cloche en verre.

Côté balcon et terrasse

  • Bichonnez votre clématite : arrosez-la copieusement et pensez à protéger le pied du soleil avec une tuile ou, mieux, un petit arbuste. Évitez de vous faire envahir par la glycine.
  • Installez un arroseur et une horloge en prévision des vacances. Programmez les arrosages tard le soir ou tôt le matin.

Côté jardin aquatique

  • Éliminez algues et lentilles d’eau.
  • N’oubliez pas d’ajouter régulièrement de l’eau afin de maintenir un niveau constant.

Côté plantes d’intérieur

  • Si vous partez en vacances, installez un système d’arrosoir automatique : constitué d’une réserve d’eau centrale, il permet d’alimenter les bacs à l’aide d’une petite pompe électrique et d’un réseau de micro-tuyau.

Texte : Marianne Boilève

En ce moment - du 1er au 15 août
Côté verger
  • Le mois d’août et son cortège d’orages risquent de malmener vos récoltes de pêches… Si vos arbres sont sensibles à la moniliose, ce champignon qui apparaît par temps humide ou après un orage, poudrez-les - par temps sec - avec du lithotamne, quinze jours à trois semaines avant la récolte.
  • Si les pruniers sont trop chargés, soulagez les branches en les étayant.
  • En période de canicule, réduisez les apports d’engrais.

Côté potager

  • Plantez chicorée, laitues et scaroles qui vous régaleront à l’automne…
  • Semez les choux chinois, les épinards, la mâche, les radis et les navets.
  • Pour agrémenter les omelettes et les salades, pensez aussi à semer clair le cerfeuil, une jolie ombellifère qui appréciera une terre meuble, riche en humus, à l’abri du soleil.
  • Faites le ménage parmi les fraisiers : renouvelez les pieds à partir des plus fiers stolons.
  • Stoppez l’arrosage de vos oignons trois semaines avant la récolte.
  • Désherbez quand le sol est humide : c’est plus facile et vous éviterez de casser les racines des herbes « mauvaises ».

Côté arbres, arbustes et haies

  • Les petits se sont envolés du nid : c’est le bon moment pour tailler les branches folles des haies d’arbres et d’arbustes à feuilles caduques. Vous ne risquez plus de déranger les oiseaux…
  • Taillez les haies de persistants, et notamment les conifères.
  • Les feuilles de vos arbres ont de grandes taches décolorées, elles se racornissent et tombent ? C’est sûrement un coup de soleil. Les espèces de mi-ombre y sont très sensibles. Pour y remédier, installez sur vos plantes un voile de forçage maintenu en place avec des pinces à linge.

Côté massif

  • Certaines plantes, comme les hortensias ou les impatiens, peuvent subir des coups de chaud, surtout par temps de canicule. Inutile de les arroser : en principe, le soir, à la fraîche, tout devrait rentrer dans l’ordre. Si ce n’est pas le cas, transplantez-les dans un endroit plus ombragé.
  • Pincez les asters et les chrysanthèmes des jardins : ils seront plus trapus et auront des têtes florales harmonieusement divisées.
  • Les dahlias sont en pleine croissance, mais leurs tiges sont fragiles. Pour éviter qu’elles ne se cassent, soutenez leurs louables efforts avec des tuteurs.
  • Bonne nouvelle : vous pouvez stopper vos tontes régulières de la pelouse !
  • Transplantez les iris dans un sol bien drainé et bien ensoleillé.
  • Divisez les lys blancs et repiquez-les dans un mélange de terre et de terreau de feuilles ou de compost.
  • Récoltez les graines de plantes sauvages ou de vos fleurs préférées. Attendez qu’elles soient parfaitement mûres et qu’il fasse bien sec pour en faire la récolte : elles ne s’en conserveront que mieux.

Côté balcon et terrasse

  • Avant de partir en vacances, installez un système d’arrosage automatique et nettoyez vos jardinières en supprimant les fleurs fanées et les feuilles jaunies. Raccourcissez les tiges trop longues et mettez, si possible, vos pots à l’ombre.
  • Griffez le terreau de vos potées s’il est trop dense et compact.
  • Éliminez les gourmands des pieds de tomates plantés en bac et ôtez les feuilles qui font de l’ombre aux fruits.
  • C’est le moment de bouturer les clématites.

Côté jardin aquatique

  • Gare aux envahisseurs qui vont troubler l’eau de votre bassin : éliminez régulièrement les feuilles mortes les algues flottantes.

Texte : Marianne Boilève

Quinzaine suivante - du 16 au 31 août
Côté verger
  • Une fois par semaine, abreuvez vos jeunes arbres de deux bons seaux d’eau. Vous pouvez aussi semer un engrais vert à leur pied, par exemple de la moutarde blanche.
  • Si vos pruniers sont trop chargés, n’hésitez pas à tailler l’extrémité des rameaux pour alléger les branches. Certes, vous perdrez quelques fruits, mais vous aurez déjà fort à faire avec ceux qui restent…
  • Fin août, étayez pommiers et poiriers. Pincez les rameaux latéraux de l’année sans le moindre regret : ils ne portent pas de fruits.
  • Taillez les framboisiers remontants en supprimant les rameaux les plus faibles ainsi que ceux qui ont fructifié.
  • Bouturez les arbustes à petits fruits.
  • Traitez la vigne avec de la bouillie bordelaise tous les 10 ou 15 jours. En cas d’attaque d’oïdium, soufrez.

Côté potager

  • C’est le moment de multiplier vos fraisiers et d’en installer de nouveaux. Les plants ayant besoin de chaleur et d’humidité pour bien s’enraciner, la période idéale se situe entre la mi-août et la fin septembre.
  • Commencez les plantations des légumes d’automne (poireaux, choux, betterave…) et semez directement en place les légumes-racines (navets, carottes, radis noirs…). Veillez à ombrer et pailler légèrement vos semis pour éviter que le soleil ne les brûle.
  • Échelonnez vos semis de mâche tous les 15 jours afin d’avoir de la salade durant tout l’hiver.
  • Récoltez tomates, cornichons, melons et autres cucurbitacées dès qu’ils sont à point. Vous éviterez ainsi aux plantes de s’épuiser.
  • Prenez soin de votre compost : retournez-le et arrosez-le si besoin.

Côté arbres, arbustes et haies

  • Tailler en douceur les arbustes à feuillage coloré ainsi que les arbres ayant fleuri.
  • S’il fait vraiment très chaud, n’hésitez pas à doucher le feuillage des camélias et des rhododendrons.

Côté massif

  • Coupez les bourgeons latéraux de vos dahlias pour obtenir une fleur centrale plus grosse.
  • Tuteurez les plantes à longues tiges souples avant qu’elles ne prennent trop de hauteur : il suffit d’un gros orage pour les flanquer par terre !
  • Fin août, mettez en place les pivoines, dans un sol riche, bien labouré et copieusement arrosé… de soleil.
  • Taillez les rosiers grimpants non remontants : ils ont fait leur temps !
  • Si votre pelouse fait piètre figure, arrosez-la copieusement, ratissez-la, aérez-la avec des semelles à pointes et gratifiez-la d’un peu de compost.
  • Diviser vos vivaces à floraison printanière.

Côté balcon et terrasse

  • Faites vos boutures de fin d’été : rosiers, lauriers, anthémis, géraniums, fuchsias, sauges arbustives, clématites, abutilons et plantes aromatiques s’y prêtent volontiers, à condition de choisir des pousses bien droites et vigoureuses, de les repiquer dans des godets emplis de terre légère et humide.
  • Vous revenez de vacances ? Prenez le temps de débarrasser vos pots et vos bacs des mauvaises herbes et des plantes desséchées. Toilettez les autres afin de profiter de leur floraison jusqu’à la fin de l’été. Complétez les trous avec des annuelles à croissance rapide.

Côté plantes d’intérieur

  • Bichonnez vos bonzaïs. Dans leurs petits pots, la terre se dessèche vite et vos arbres miniatures peuvent cruellement manquer d’eau. Humidifiez-les régulièrement.

Texte : Marianne Boilève

botanic
Articles du thème Les saisons au jardin
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !