Le bonsaï, un casse tête chinois ?

Publié le 25 juillet 2012

Vous venez d’acquérir votre bonsaï à réserve d’eau. Ne perdez pas de vue que ces végétaux ont besoin de lumière. Il faut donc les placer près d’une fenêtre, idéalement à moins d’un mètre. Au nord, nord-est, sud et sud est, protégez votre bonsaï du soleil en équipant votre fenêtre d'un voilage.

Le bonsaï, un casse tête chinois ?
Le bonsaï, un casse tête chinois ?

Le bonsaï a besoin de soins réguliers. Il déteste les changements brutaux. Et comme toutes les plantes, il va aller chercher l’eau dont il a besoin. Inutile de le noyer, ce n’est pas une plante aquatique ! Il risque d’y laisser des plumes…ou plutôt des feuilles ! Les pots à réserve d’eau vous facilitent la vie !

A quelle fréquence dois-je remplir la réserve d’eau de mon bonsaï ?
Certaines espèces consomment plus d’eau que d’autres. Il n’y a donc pas de règle. A vous d’observer et de comprendre les besoins de votre bonsaï.

Dans un premier temps, surveillez chaque jour le niveau d’eau de la réserve. En fonction de la température et de la luminosité du lieu, votre bonsaï consommera plus ou moins d’eau. Notez la fréquence de remplissage de la réserve qui dicte le rythme des soins à apporter à votre bonsaï. En moyenne une fois par semaine.

La suite est un jeu d’enfant. Votre bonsaï reste maître du jeu. Il ne consomme que ce qui lui est nécessaire. Mais attention, il déteste avoir les pieds dans l’eau. La coupe qui contient le terreau et la plante ne doit pas toucher l’eau. C’est tout l’avantage du système de pot à réserve d’eau: simple comme bonjour, il évite l’attention quotidienne !

Faut-il tailler mon bonsaï ?
Le bonsaï que vous venez d’acquérir a fait l’objet de soins attentifs de la part de professionnels avertis. Ils sont allés en Asie chercher les meilleures plantes. Ils les ont acclimatées et rempotées en France. Les bonsaïs sont pré-formés et leur allure est le résultat d’un savoir-faire ancestral.

La taille que vous allez pratiquer n’est destinée qu’à conserver le volume initial du bonsaï. Si vous avez craqué par exemple pour la forme dite en balai, appelée Hokidachi en japonais, vous devrez tailler votre arbre en gardant à l’esprit ce qui fait son charme. Idéalement, vous devrez conserver les pousses à 20 ou 30 cm et couper de une à deux feuilles au dessus.

Bonne nouvelle : si vous devez tailler régulièrement votre bonsaï c’est qu’il est en pleine forme !

La bonne santé du bonsaï
botanic®, spécialiste du jardinage écologique, vous propose des engrais organiques indispensables à la bonne mine de votre bonsaï. Phosphore, magnésium, fer, potasse…votre plante a besoin de ces éléments naturels pour être en pleine forme, à l’image des autres végétaux. Cet engrais pour bonsaïs, utilisable en agriculture biologique, est en vente dans votre magasin botanic®. Dilué dans l’eau à la moitié de la dose généralement indiquée, il sera versé directement dans la réserve d’eau. Il doit être utilisé une fois par semaine au printemps et en automne, et deux fois par semaine en été.

Les bons outils font les bons jardiniers
Comme un peintre choisit les meilleurs pinceaux pour nourrir son art, offrez vous les bons outils pour réveiller en vous l’artiste qui sommeille. La forme et le design de ceux-ci est le résultat d’une pratique ancestrale où chaque outil a son utilité et où rien n’est laissé au hasard.

Taillez, peaufinez, observez …L’art du bonsaï procure de réelles satisfactions. Attention, gros risque d’accoutumance !

Plus d'infos sur botanic.com

botanic
Articles du thème Mon balcon bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !