Les surprises de la géothermie

Publié le 20 octobre 2009 - Mis à jour le 4 novembre 2009

Si les particuliers ont bien compris l’intérêt de cette méthode, les entreprises ont suivi le mouvement. Ainsi, à Tourville-la-Rivière, en Seine-Maritime, IKEA France a décidé d’implanter son premier magasin utilisant la géothermie. Une nappe phréatique située à 35 mètres sous le magasin permet d’alimenter la climatisation et le chauffage des 28 725 m² de magasin qui ont ouvert au public en 2008.

Un tel équipement devait permettre à l’entreprise de réduire de 50% sa consommation annuelle d’énergie consacrée au chauffage et à la climatisation. Mais ce n’est pas parce que la technologie est là que les résultats suivent !

« Quand vous arrivez dans un magasin avec un nouveau matériel, il faut vous assurer que les collaborateurs sur place le connaissent et savent l’utiliser », explique Pierre Deyriès, Directeur du développement durable d’IKEA France. Sinon, gare aux surprises…

« Au début, ça a été très fort : le magasin de Tourville consommait plus qu’un magasin normal ! Ce résultat était catastrophique pour continuer notre action : je ne savais plus quoi dire et tout le monde me regardait en me demandant si j’y croyais vraiment… Je passais pour un fou-furieux ! », raconte le Directeur du développement durable d’IKEA France.

« Il nous a fallu six mois pour se rendre compte qu’il y avait un problème », reconnaît Pierre Deyriès. D’après lui, tout passe par le capital humain : « Il fallait expliquer, apprendre. Les personnes compétentes ont amené les réponses et formé nos équipes ». Un système mal installé, une technique à revoir, autant de petits détails qui posaient problème et réduisait l’efficacité du système… « Aujourd'hui, un an après l’ouverture du magasin de Tourville, on consomme autant qu’un magasin normal. Mais l’on devrait consommer 40% de moins... Depuis quelques mois, les réunions se succèdent et je pense que nous serons au point dans six mois ».

Malgré ces quelques déboires, IKEA continue à concentrer son action sur la réduction de ses consommations d’énergie à travers un programme de sobriété énergétique. Chaque expérience amène son lot de surprises… Mais ces expériences ont essentielles pour augmenter l’efficacité des prochaines installations. « On savait qu’il nous fallait un an pour être efficace, assure Pierres Deyriès, en fait ce sera un an et demi. Tourville est typiquement l’exemple d’une politique qui est superbe sur le papier… mais dont la réalité de la mise en œuvre est un peu différente ! ».

Retrouvez IKEA sur Internet !

Claire Sejournet
Articles du thème Eco construction
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par beijing le 15 janvier 2010 à 10h29
et le réchauffement ?

C'est bien joli la géothermie mais avec l'assèchement des nappes phréatiques, cela n'ira pas très loin pour un investissement tout de même conséquent. Si en plus tout le monde s'y met il ne restera vraiment plus d'eau sur la planète

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !