Limitez la pollution électromagnétique autour de bébé

Publié le 5 juillet 2012 - Mis à jour le 26 novembre 2012

Les points essentiels à surveiller

  • De préférence, n’habitez pas près d’un transformateur ou d’une ligne à haute ou moyenne tension.
  • Limitez l’« électrification » de la maison, sachant qu’à chaque nouveau fil qui passe, c’est un champ électromagnétique qui est amené.
  • Consultez un spécialiste pour concevoir l’installation électrique d’une habitation neuve ou ancienne.
  • Vérifiez ou faites vérifier l’efficacité du système de mise à la terre.
  • Débranchez les appareils ménagers lorsqu’ils ne servent pas et utilisez des multiprises munies d’interrupteurs.
  • Évitez les fils électriques qui passent derrière la tête de lit et ne dormez pas à côté d’appareils électriques, radios-réveils, radiocassette, etc.
  • Évitez les systèmes sans fil : WiFi , téléphones DECT et portables. L’ordinateur familial peut très bien conserver sa connexion Internet filaire. Et le portable peut très bien être éteint dans la maison, le téléphone fixe prenant le relais.
  • Pour limiter le rayonnement issu des habitations voisines, parlez avec vos voisins d’une éventuelle possibilité d’extinction la nuit et hors utilisation.
  • N’utilisez jamais de téléphone portable ou sans fil avec bébé dans les bras.
  • Ne regardez pas la télévision avec bébé dans les bras ou alors placez-vous le plus loin possible du téléviseur. Choisissez un téléviseur adapté aux dimensions de la pièce dans laquelle il sera placé.
  • Vérifiez ou faites vérifier régulièrement les systèmes de fermeture du four à micro-ondes.

Mesurez la pollution
Il est conseillé de prendre contact avec les services municipaux de l’endroit où vous vivez, ils sauront vous orienter vers les organismes concernés. Si la mesure est élevée, il est utile de procéder à des mesures détaillées. Pour être reconnues officiellement, celles-ci doivent être faites selon un protocole validé par l’ANFR (Agence nationale des fréquences), par un laboratoire accrédité par la Cofrac. Ces mesures détaillées sont payantes (ordre de grandeur : 1 000 €), à la charge du particulier demandeur. Les opérateurs (Bouygues, Orange, SFR) acceptent parfois de les assumer. On peut essayer de les contacter au préalable, et chercher à les convaincre. On peut aussi faire appel à la géobiologie, étude de l’influence de la terre et de son environnement sur la vie des êtres vivants, dans une maison ou un lieu de vie.

Zoom sur les babyphones
Les babyphones sont des appareils ressemblant à des talkies-walkies. Ils permettent d’entendre l’enfant lorsqu’il est seul dans sa chambre et de savoir ainsi s’il pleure ou se réveille. Le babyphone est placé tout près de la tête de bébé. Il fonctionne par ondes radio, comme les téléphones portables et le Wifi. Une récente étude suisse livre des conclusions rassurantes au sujet de leur utilisation, mais émet des recommandations afin que bébé soit le moins possible exposé aux rayonnements.

Les bonnes pratiques d’utilisation d’un babyphone

  • Placez l’interphone bébé à plus de 1 m de son lit.
  • Préférez les modèles à pile (pour limiter le champ électromagnétique).
  • Raccordez l’interphone bébé, le cas échéant, à une prise de terre.
  • Si l’écoute-bébé est connecté via un bloc secteur, veillez à ce qu’il soit au moins à 50 cm du lit.
  • Choisissez un appareil analogique plutôt que numérique.
  • Évitez les modèles wifi .
  • Évitez les appareils à surveillance visuelle.
  • Choisissez un appareil muni du mode Vox qui se déclenche à la voix et évite l’émission du rayonnement en permanence.

Cet articles est tiré du livre de Claude Didierjean-Jouveau et Martine Lagnier, Maman Bio. Mon bébé de la naissance à deux ans, paru aux Editions Eyrolles en 2008.

C. Didierjean-Jouveau et M. Laganier
Articles du thème Pollution électromagnétique
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte