Nonjetable : mobilier pour enfants

Publié le 20 août 2008 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Meri von Renteln, créatrice de Nonjetable, la marque de mobilier intelligent pour  les enfants répond à nos questions.  

Nonjetable : mobilier pour enfants

Femininbio : Comment définiriez-vous le concept de Nonjetable ?
Meri von Renteln
 : C’est assez simple finalement… C’est une collection d’objets obligatoirement utiles, fonctionnels, durables dans le temps et qui respectent l’environnement tant dans leur conception que dans leur fabrication.

Femininbio : Et si l’on devait retenir trois mots pour décrire votre mobilier ?
Meri von Renteln
 : Sobre, écologique et intemporel.

Femininbio : De quel constat est né votre société ?
Meri von Renteln
 : Quand j’ai commencé en 2001 à nourrir ce projet, le fait était que, sur le marché du meuble d’enfant, il n’y avait pas beaucoup de mobiliers ni d’objets faits pour durer longtemps. Quant au soucis écologique, il était pratiquement inexistant. Il y avait du jetable, du coloré pas très esthétique, du consommable en somme…

Femininbio : Vos objets prennent en effet le contre-pied de cette spirale infernale en proposant une collection très bien pensée. D’où vous viennent toutes ces astuces ?
Meri von Renteln
 : D’une simple observation en fait. Quand j’ai commencé à m’intéresser au monde des enfants, à la manière dont ils se déplaçaient, à leur perception de l’environnement, à l’importance que prend le jeu dans leur univers… J’ai réfléchi à leurs besoins, et de tout cela est née l’idée de faire un lit, la pièce réellement essentielle dans une chambre, avec des rangements qui s’incorporeraient à l’ensemble. Parce qu’en définitive, pour eux, l’important c’est le jeu. Et bien souvent les jouets sont là en profusion et en plus ils sont très colorés… J’ai donc conçu un meuble sobre qui jouerait le rôle d’un simple fond et qui, du coup, peut prendre sa place dans n’importe quel intérieur.

Femininbio : Mais les astuces ne s’arrêtent pas là…
Meri von Renteln
 : Oui, c’est vrai, il y a en effet plein d’autres choses. Le lit est évolutif et s’adapte selon l’âge. Un enfant de 3 ans pourra le garder jusqu’à l’adolescence. C’est cela aussi le concept  Nonjetable, des meubles qui évoluent. Il y a aussi la multifonction, puisque les rangements peuvent servir tour à tour de table basse, de table de nuit ou de table de jeux sur roulettes. Et puis la tête de lit est lavable pour que l’enfant puisse la personnaliser.

Femininbio : Justement, côté entretien, vous avez aussi conçu des meubles intelligents.
Meri von Renteln
 : Oui, le lit par exemple a été conçu en prenant en considération les enfants allergiques à la poussière : les couvercles des tables basses protègent de la poussière, le sommier à lattes permet une aération constante du matelas, et on peut facilement enlever toutes les surfaces du lit pour les nettoyer.  

Femininbio : Au niveau du choix des matériaux, comment concrétisez-vous votre engagement écologique ?
Meri von Renteln
 : Pour la finition, nous n’utilisons aucun vernis ni peinture mais juste de l’huile et de la cire. Et pour les matériaux en eux-mêmes nous n’avons pas recours aux panneaux de particules ou MDF qui sont bourrés de colle. C’est aussi une question de respect de la nature. On aime bien, en effet, travailler avec du vrai bois, une matière naturelle qui vieillit vraiment. C’est quelque chose de simple qui permet aussi à l’enfant d’identifier la matière.

Femininbio :  Et en ce qui concerne la fabrication ?
Meri von Renteln
 : Nous travaillons en petites séries, réalisées à la main dans le respect de l’environnement et de l’éthique. On sélectionne soigneusement nos fabricants et on leur rend visite afin de s’assurer de la qualité de la production. Par ailleurs, ils doivent partager nos valeurs dans la gestion courante de leurs sociétés.

Femininbio : Vous avez créé également une ligne textile, matelas en futon, housse et doudou. En quoi ces produits collent au concept Nonjetable ?
Meri von Renteln
 : Ce sont des accessoires, tout simplement. Parce que si on ne présente que du mobilier sans autres éléments, cela ne communique pas autant. Et puis, pour les doudous…sur le marché, on n’en trouve pas tellement des complètement bio, avec un aspect très simple et un côté tactile très agréable…Ils sont remplis de graines. Quand l’enfant s’endort, il respire quelque chose de sain, de doux.

Femininbio : Vous proposez aussi de réaliser des projets sur mesure, est-ce important pour vous de prolonger votre savoir faire d’architecte d’intérieur ?
Meri von Renteln
 : Durant 20 ans, j’ai travaillé comme archi d’intérieur et il me manquait sans cesse quelque chose… Tout simplement parce qu’on répond à une demande d’une façon très générale, mais sans concept derrière. Mais répondre dans le concept Nonjetable, c’est une chose très intéressante, puisqu’on peut argumenter d’une autre façon. On n’est pas juste en train de faire du joli et du sympa, du tendance, on tente de faire quelque chose d’utile, d’écologique et de fonctionnel.

Contact : Nonjetable

Marie Lorrain
Articles du thème Eco Déco / Design
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !