Marie De France est une auteure et poétesse du 12 ème siècle:voici sa biographie , tirée du site shanaweb:les fabulistes:

"Marie de France naquit en France, comme l'indique son nom ; mais elle a laissé ignorer dans quelle province elle avait reçu le jour et les raisons qui l'avaient déterminée à passer en Angleterre, où elle a composé tous ses ouvrages. Il y a cependant tout lieu de croire que Marie était née dans la Normandie. On voit par les notes jointes aux Œuvres de Clotilde de Surville, publiées en 1826 par MM. Charles Nodier et de Roujoux, que M. de Surville a fixé (on ne sait d'après quels documents) la naissance de Marie de France en 1200, et sa mort en 1268. Il est à regretter que les écrits de cette femme célèbre n'aient jeté aucune clarté sur sa vie privée sur le nom et sur le rang de sa famille.
Cette femme est l'une des premières de son sexe qui aient fait des vers français, et occupe un rang distingué parmi les poètes anglo-normands, dans les écrits desquels on devait espérer ,de trouver quelques renseignements sur ce qui la concerne; mais tous, à l'exception de Denys Pyramus, qui d'ailleurs en dit peu de chose, ont gardé un profond silence sur cette muse, bien supérieure à son siècle par ses lumières, par ses sentiments et par le courage qu'elle eut de dire la vérité à des oreilles mal disposées ou peu accoutumées à l'entendre.
Les premières productions de Marie sont une collection de lais en vers français qui renferment plusieurs histoires ou aventures galantes arrivées à de vaillants chevaliers. Ces lais, qui sont au nombre de quatorze, se trouvent avec la traduction en prose dans le premier volume du recueil des poésies de Marie de France, publié en 1 820 par B. de Roquefort ; nous nous bornons à rapporter le prologue qui les précède.
Les fables de Marie, au nombre de cent trois, composées avec cet esprit qui pénètre les secrets du cœur humain, se font remarquer surtout par une raison supérieure, par un esprit simple et naïf dans le récit, et par une justesse fine et délicate dans la morale et les réflexions. On y retrouve cette simplicité de style particulière à nos romans anciens, et qui fait douter si La Fontaine n'a pas plutôt imité notre auteur que les fabulistes d'Athènes et de Rome.
La dernière production de Marie de France est le conte du Purgatoire de Saint-Patrice, traduit du latin et mis en vers français.
Les fables de Marie proviennent second volume du recueil de M. de Roquefort."
Voici ses quelques oeuvres:
* Un recueil de douze lais qui peuvent être classés en deux catégories : lais féeriques et lais réalistes :
o Lai de Yonec
o Lai de Frêne
o Lai du Chaitivel (Le Malheureux)
o Lai de Lanval
o Lai de Milun
o Lai des deux Amants
o Lai d’Eliduc
o Lai du Bisclavret
o Lai de Guigemar
o Lai d’Equitan
o Lai du Chèvrefeuille
o Le loup-garou
o Lai du Laostic ou Lai de l’eostic (du breton eostig = « rossignol »)
* Fables (Ysopet)
* L’Espurgatoire de saint Patrice

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte