Moi aussi, j’ai le droit de me prendre pour Napoléon ! Ils le font tous : pourquoi pas moi ? Voilà donc le bilan de mes 100 jours (ou presque) dans le monde du bio.

Quelques découvertes miraculeuses mais aussi des déceptions !

Mes coups de foudre ?

En tout premier, MA crème à la rose (je l’ai adoptée pour la vie, je crois). Ma peau n’est plus la même, elle a oublié son mauvais caractère… Je passe à la cosmétique bio définitivement !

Ma teinture végétale (merci Alain Texeira) qui a sauvé, si ce n’est ma tête, au moins mes cheveux. En effet, j’ai eu la mauvaise idée de faire des teintures chimiques. Un désastre…

Mes super céréales bio du petit déjeuner, tellement riches en omegas xxx, que j’ai l’impression d’être superwoman avec un seul petit bol. Economique ;)

Les grosses déceptions :

Les produits d’entretien bio (pollution domestique prohibée chez moi car une très mignonne asthmatique a colonisé ma maison). C’est bien simple : ceux que j’ai achetés (au Biocoop) ne nettoient tout simplement pas ! C’est sûr que l’huile de coude, c’est bio mais bon…

Mes tentatives en termes de déodorant ont été pitoyables. J’étais un jardin aromatique pas frais, à moi toute seule. Le plus drôle, c’est que mon homme a également essayé : assez détonnant au bureau !

 

Ce n’est pas une déception mais plutôt une réflexion qui sape un peu le moral : le respect de l’environnement est un tout. Alors que je crois faire quelque chose de positif (par exemple utiliser des noix de lavage), il est possible que je sois en train de créer un nouveau déséquilibre (carburant nécessaire pour acheminer les noix de lavage en Europe).

La vie est compliquée, n’est-ce pas ? Même au merveilleux pays du bio et de l’écologie !

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte