Dans la série « trucs anti-crise »… 

 

L’homme - euh la femme surtout - est un animal particulièrement intelligent et adaptable. Donc je suppose que nous trouvons toutes des petits trucs pour nous adapter à cette situation de crise, en fonction de notre style de vie et de la maigreur anorexique de notre portefeuille… 

 


Pour ma part, j’ai redécouvert cet objet magique qui avait fait le titre de l’un de mes premiers posts : « Sex and drug and gant de toilette » (c’était l’époque où je croyais encore au glamour…) Non, ce n’est ni le sexe ni la drogue (pfff, abandonnés depuis longtemps ces deux-là !) : je voulais parler du gant de toilette ! 

 


Faisons ici l’éloge du – à tort - mal aimé gant de toilette : 

-          prise en main intuitive

-          encombrement minimal dans les tiroirs

-          participe au développement durable car réutilisable à l’infini ou presque

-          ne prend pas de place dans la machine à laver

-          sèche rapidement

-          matériau naturel, d’autant plus s’il est bio

 


Bref, il permet de remplacer les lingettes de bébé, les gels douche (vive le retour de la savonnette) et surtout les disques à démaquiller : un peu d’eau chaude pour humidifier, quelques gouttes de ma lotion micellaire et je me démaquille en retrouvant les gestes de l’enfance. En plus, une vraie sensation d’autonomie : je ne dépends plus des magasins et des fabricants de coton plein de chimie. 

 


Ok, j’exagère un brin… l'idée est quand même de changer de la manière la plus simple possible, de redécouvrir des choses traditionnelles que nous avons toutes à la maison et que nous avons oubliées.  

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte