Enfin les grandes marques l’ont compris : le paraben et les sels d’aluminium (qui bouchent les pores des aisselles, favorisant ainsi le cancer du sein) contenus dans les déodorants sont mauvais pour notre corps. Alors maintenant, tous les fabricants utilisent l’argument « sans paraben », plus comme un atout marketing que par conviction.

Et pourtant, il y a bien longtemps que les fans de cosmétique bio ont compris l’importance d’utiliser un déo bio : il présente les mêmes avantages que tous ces déodorants vendus en grande surface et pleins de produits toxiques.

Lui aussi peut être présenté en bille, en spray ou en stick. Lui aussi permet de réguler la transpiration, mais de manière naturelle (grâce à la pierre d’alun, notamment, et à ses propriétés astringentes et désinfectantes). Et surtout, contrairement aux idées reçues qui viennent d’on-ne-sait-où, le déo bio sent très bon, grâce aux huiles essentielles qu’il contient : le choix de parfum est très vaste et chacun peut trouver son bonheur (sauge, pamplemousse, rose, menthe poivrée, agrumes, etc…). Il est donc parfaitement adapté pour les peaux sensibles, déjà fragilisées quotidiennement par des produits agressifs. Et il se conserve aussi longtemps qu’un déodorant « traditionnel ».

Alors franchement, s’il a tous les avantages d’un déodorant classique et aucun de ses inconvénients, pourquoi se priver ?

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte