La naturopathie.

La naturopathie est une pratique qui vise avant tout à préserver le capital santé, en puisant son inspiration dans différentes disciplines. De la médecine chinoise à l’ostéopathie en passant par l’alimentation, les naturopathes s’apparentent à des généralistes de la prévention.

Véritable synthèse de plusieurs méthodes, la naturopathie mêle adroitement des conseils d’hygiène de vie à des disciplines plus controversées comme l’iridiologie ou la réflexologie.

Prévenir le capital santé
A l’instar des médecines chinoises ou ayurvédiques, la naturopathie est fondée sur le principe de préservation de l’énergie vitale. Pour se faire, la naturopathie est une synthèse de plusieurs disciplines, cherchant à préserver et optimiser la santé, améliorer la qualité de vie et permettre l’auto-guérison.

Pour ce faire, les naturopathes peuvent recourir à des conseils d’hygiène de vie, mêlant une meilleure alimentation, un bon sommeil, la pratique d’exercices physiques à l’hydrothérapie ou la médecine par les plantes et d’autres disciplines héritées de la médecine ayurvédique ou chinoise. La naturopathie ne cherche pas à soigner un symptôme mais plutôt à identifier les causes sous-jacentes du problème et à aider l’organisme à le combattre. Diététique, phytothérapie, ostéopathie, hydrothérapie, aromathérapie, réflexologie… c’est au sein de cet arsenal très vaste que le naturopathe va piocher le recours qui lui semble le plus judicieux pour son patient. En fonction de sa propre sensibilité, les choix peuvent différer d’un praticien à un autre.

Des consultations en deux temps
Puisqu’il s’agit d’une médecine de prévention, la naturopathie concerne les personnes en bonne santé et qui souhaite le rester. Mais des troubles récurrents peuvent également trouver des solutions grâce à cette approche : troubles ORL à répétition, fatigue, insomnie, spasmophilie, maux d’estomac… Les consultations durent entre une heure et une heure et demi et s’articulent généralement en deux temps :

Un bilan de vitalité : différentes méthodes très controversées peuvent être utilisées pour établir ce bilan : iridiologie (évaluation de l’état de santé en regardant l’iris de l’oeil), morphopsychologie (correspondance entre psychologie et morphologie)… Le but est d’évaluer le terrain (vitalité, constitution et tempérament) du patient ;
Un programme personnalisé adapté à chacun est alors élaboré : conseils d’hygiène de vie avec parfois une aide par les compléments alimentaires, les huiles essentiels et les fleurs de Bach et également  des thérapies complémentaires.

Toutes les informations sur la Phytothérapie et l'Aromathérapie sont sur http://www.phytoreponse.fr

Attention cependant, dans le cas de pathologies lourdes, la naturopathie ne peut pas être LA solution thérapeutique. Elle peut éventuellement trouver sa place en complément d’approches médicales complémentaires.
http://www.phytoreponse.fr/

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte