Dans l'énervement ça nous arrive de dire des raccourcis à notre enfant comme par exemple : Tu es chiante ! Tu es cochonne ! Tu es méchante ! Quand nous disons cela, nous évoquons un comportement ponctuel de notre enfant.

Le problème c'est qu'il ne le perçoit pas ainsi. L'enfant le comprend comme un message sur son identité toute entière.

C'est avec ce que nous renvoyons à notre enfant qu'il se construit son image de soi.

Deux conseils :

  • Plutôt que de dire des raccourcis, exprimez ce que vous ressentez : "Ça m'énerve quand tu renverses volontairement tes céréales alors que je viens juste de passer l'aspirateur. Aide-moi à nettoyer et fais attention la prochaine fois." "Oh! Je trouve dégoutant de cracher le contenu de sa bouche et de l'éparpiller avec ses mains."
  • Pensez aussi à renvoyer à votre enfant des messages positifs, de le féliciter après un comportement qui vous satisfait ou de le remercier après une initiative positive de sa part.

N'ayez crainte votre enfant ne risquera pas de prendre la grosse tête.

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte