pâtes de fêtes : à l’aide d’un économe, faire des lamelles de 3 petites courgettes. couper en petits bâtons 4  carottes nouvelles. cuire ces légumes à la vapeur 1/4 d’h. dans un saladier, déposer : 6 tomates séchées en morceaux, des amandes mixées, quelques pistaches décortiquées, des pignons, des olives noires, des raisins secs et un bouquet de persil plat haché avec une gousse d’ail et le zeste d’une orange. cuire des spaguettis plats type bavette de barilla. les mélanger aux légumes et à la préparation dans le saladier avec sel, poivre et filet d’huile d’olive. servir avec un peu de parmesan râpé frais.


Ses qualités nutritives : le bon index glycémique...

Cette recette est tout à fait intéressante pour tous ceux qui souhaitent éviter les coups de fatigue et pour les diabétiques, car elle leur permet d’apprécier des féculents sans effet néfaste sur leur glycémie.

Quelques explications…

Il est courant d’entendre dire qu’il existe des sucres lents et d’autres rapides. Mais de quoi s’agit-il ?

Aujourd’hui, on n’emploie plus ce vocabulaire, on lui préfère le terme d’index glycémique bas ou élevé et encore plus récemment, de charge glucidique.

L’index glycémique est la capacité d’un aliment à faire monter la glycémie :

Les glucides à index glycémique bas sont ceux qui élèvent lentement la glycémie dans l’organisme. Ils libèrent alors progressivement l’énergie dont le corps a besoin. Il s’agit des légumineuses, des légumes secs, des féculents complets, mais aussi de nombreux fruits et légumes.

Les glucides à index glycémique élevé sont ceux qui élèvent rapidement la glycémie dans l’organisme, qui s’abaisse ensuite très vite pouvant entraîner des sensations de malaise ou de faim intense. Il s’agit du sucre blanc et tous ses dérivés : confiseries, pâtisseries, sodas ainsi que des aliments trop raffinés : le pain blanc surtout, le riz blanc, les flocons de pomme de terre, les corn flakes, le riz soufflé…

La charge glucidique, quant à elle, est la combinaison de l’index glycémique et de la quantité de glucide contenu dans l’aliment. Ainsi, la pastèque a un index glycémique plus élevé que la pomme mais comme elle contient moins de glucides, elle a une charge glucidique moindre.

Il faut savoir ensuite que l’index glycémique d’un aliment varie :

La cuisson et le mixage des aliments augmentent leur index glycémique.

En revanche, la présence de fibre, de gras ou de protéine le diminue.

Par conséquent, il est préférable de cuire des pâtes al dente et de les associer à des légumes pour les fibres. Faites des pommes de terre vapeur plutôt qu’en purée.

Faites-vous plaisir différemment : mangez un dessert sucré en fin de repas et pas en milieu d’après-midi, accompagnez votre café d’un carré de chocolat à la place d’un morceau de sucre, etc…


Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte