Dans le livre "Reiki Kuruna" de  Laurelle Shanti Gaia, dans le chapitre "reiki Inconditionnel" Nous pouvons lire un extrait sur le reiki et le cancer !
"...Je vais vous raconter l'histoire d'une des personnes que j'ai traitées que nous appellerons Debra.

 Elle vint me voir en ignorant absolument tout du Reiki ; tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle avait été guidée jusqu'à ma porte.

On lui avait diagnostiqué un cancer du sein de type III, pour lequel elle avait subi une mastectomie quelques semaines auparavant.

Il y aurait beaucoup à dire à propos de son cas, mais je voudrais me concentrer ici uniquement sur l'aspect du lâcher-prise et  de la non-attente d'un résultat quelconque.

Debra devait faire une chimiothérapie pendant quatre mois avant  de subir une greffe de moelle osseuse, car on lui avait dit que c'était son unique chance de survie.

Nous lui avons donné du Reiki et du Reiki Karuna pour la renforcer ainsi que pour neutraliser les effets secondaires de la chimiothérapie et augmenter à la fois son action curative.

Elle m'a demandé  d'ajouter dans ma prière qu'elle ne perde pas ses cheveux.

Je lui ai  répondu que je ne pouvais pas faire cela, en ces termes : "Je sais que le Reiki va réduire les effets secondaires de la chimio, mais je ne trouve pas qu'il soit bon de limiter notre potentiel en demandant une chose aussi spécifique".   

Notre prière demandait que le Reiki permette qu'une guérison parfaite s'accomplisse pour le plus grand bien de toute personne   concernée, et que la Volonté Divine se manifeste à travers nous.

Debra abien supporté sa première séance de chimiothérapie qu'elle s'est retrouvée en train d'envoyer du Reiki à d'autres patients  situés au même étage qu'elle et dont l'état de santé était plus critique que le sien.   

Debra a perdu ses cheveux. Néanmoins, la dame chez qui elle a  acheté sa perruque lui a parlé d'une de ses amies qui était spécialiste  de ce type de cancer et lui a conseillé d'aller la voir.

Cette personne la   dirigea vers un hôpital situé en-dehors de l'Etat dont le pourcentage de réussite était bien supérieur à  celui de l'hôpital où elle devait être  traitée, et dans lequel ils appliquaient un protocole spécial.

Ce nouvel hôpital a encouragé toute sa famille à s'impliquer dans son traitement et son médecin l'a même encouragée à continuer avec le Reiki.

Je suis convaincue, au plus profond de mon être, que le Reiki, dans sa sagesse infinie, a choisi qu'elle perde ses cheveux pour que cette connexion puisse se faire. Et Debra n'est qu'un exemple parmi d'autres de la  façon  de la açon dont il oeuvre..."

Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte