Papa Noël

Doit-on le laisser croire au Père Noël ?

Publié le 17 novembre 2009 - Mis à jour le 13 décembre 2012
© Fotolia

Nourri de contes ancestraux, Noël est le moment de l’année préféré des enfants. Et chaque année, la même question vous trotte dans la tête : croit-il encore au Père Noël ? Dois-je lui dire la vérité sur notre gentil bonhomme barbu ? Réponses avec le Dr Frédéric Fanget, psychiatre et psychothérapeute, professeur à l’université de Lyon.

Comment savoir si mon enfant croit encore au Père Noël ?

Votre enfant n’osera peut-être pas vous dire ouvertement qu’il ne croit plus au Père Noël. C’est donc à vous de l’observer avec attention à la période des fêtes. S’il émet quelques doutes, posez-lui alors quelques questions. Demandez-lui par exemple s’il pense que le Père Noël existe, et comment il croit que cet homme vit. Dans son explication, vous discernerez facilement ses doutes. L’important est avant tout de laisser votre petite fille ou votre petit garçon sortir seul de sa croyance, quel que soit son âge.

Dois-je lui dire que le Père Noël est un mythe ?

Laissez croire à un enfant que le Père Noël existe peut gêner certains parents qui se positionnent alors comme des menteurs. Néanmoins, décider de lui avouer que le Père Noël n’existe pas peut poser un vrai cas de conscience à certains parents. L’important est de veiller aux besoins de l’enfant. Si celui-ci semble faire la part des choses, s’il ne mélange généralement pas le monde réel de l’irréel, autant ne rien lui dire. Il découvrira de lui-même que le Père Noël est un joli mythe. Il sera alors temps pour vous de lui expliquer pourquoi vous l’avez laissé croire en cette histoire.

Quel problème l’aveu peut-il poser ?

L’aveu pose d’abord un problème de conformisme par rapport aux autres enfants. Décider de dire que le Père Noël n’existe pas semble risqué pour l’enfant, qui se sentira immédiatement exclu des autres petits de son âge. En effet, à l’école, dès que le sujet sera évoqué par ses petits camarades, il répètera à coup sûr vos propos. Ceci pose donc immédiatement un problème de responsabilité vis-à-vis des autres parents qui risquent fort de venir vous montrer leur mécontentement.

Articles du dossier Noël 2012
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !