Hyperactivité : les colorants incriminés

Publié le 17 septembre 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

Selon une étude publiée le 6 septembre, l’emploi d’additifs et de colorants alimentaires peut favoriser les comportements hyperactifs chez les enfants.

Le magazine médical The Lancet a publié dernièrement les résultats d’une recherche  menée par une équipe de l’université de Southampton sur l’hyperactivité chez les moins de 10 ans. Près de 300 enfants âgés de trois à neuf ans, exposés à la consommation de boissons contenant soit du benzoate de sodium soit des colorants/additifs alimentaires, seraient touchés par ce trouble du comportement.

Les résultats ne se sont pas fait attendre et la mise en cause de l’acide benzoïque (E211) a été immédiate. En effet, ce conservateur artificiel pourrait intervenir indirectement dans les troubles de l’attention chez l’enfant, en perturbant la production d’acides aminés essentiels et les mécanismes dopaminergiques, stimulant le système nerveux.

N.L.
Articles du thème Vitamines et oligoéléments
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !